À La Sambuy, la VR débarque sur la luge d’été

Category: 
À La Sambuy, la VR débarque sur la luge d’été
03 Août, 2018
Grâce à un casque de réalité virtuelle, les passagers de la luge d’été de La Sambuy (Haute-Savoie) sont plongés dans un décor de dessin animé. © Radio France - Richard Vivion

 

Grâce à un casque de réalité virtuelle, les passagers de la luge d’été de La Sambuy sont plongés dans un décor de dessin animé. "Et cela plait énormément", assure le directeur de la petite station haut-savoyarde.

 

Une descente infernale sur la grande muraille de Chine ou au cœur des pyramides… la luge d’été (sur rails) de La Sambuy offre de nouvelles sensations. Et pour y goûter il faut être deux. Le pilote de la luge qui se concentre sur la vitesse de l’engin tandis que son passager, casque de réalité virtuelle fixé sur la tête, est transporté dans un décor de dessin animé. "Cette nouvelle attraction plait énormément", explique Grégoire Chavanel. "On entend les gens crier, ils ne savent plus où ils sont", poursuit le directeur de la Sambuy.    

 

Muscler l’été pour sauver l’hiver 

Avec cette nouvelle attraction La Sambuy espère attirer encore plus de touristes. Elle vient s’ajouter à l’aire de décollage pour les parapentes, le Tubby jump (saut sur un matelas gonflable), la via ferrata et le Snow tubing (piste de glisse sur bouée longue de 100m). "Nous avons pris le parti de mettre un gros coup de boost sur notre activité estivale car comme toute les stations de moyenne altitude on a des hivers en dents de scie avec des problèmes d’enneigement, indique Grégoire Chavanel. En musclant nos offres en été, nous arrivons à sécuriser notre activité annuelle." La Sambuy se présente désormais comme "la station pilote" de l’exploitation quatre-saisons de la montagne. Une recette qui semble fonctionner. En 2017, le chiffre d’affaire de l’été à La Sambuy a égalé celui de la saison hivernale. 

 

L’été nous permet d’aborder l’année avec une vraie sérénité car on sait qu’on a une partie de notre activité sur l’année qui est garantie. Cela nous permet de sauver l’hiver car sans l’été, peut-être que nous aurions été obligés de tout arrêter." - Grégoire Chavanel, directeur de La Sambuy   

A voir aussi

VRrOOm Wechat