VRXCITY veut révolutionner le sexe virtuel

Category: 
VRXCITY veut révolutionner le sexe virtuel
17 Mai, 2018
Photo: Memento

 

vrXcity n’est pas un service tout à fait comme les autres. Il s’est en effet donné pour mission de révolutionner le sexe virtuel en immergeant pleinement l’utilisateur au sein des expériences délivrées par les studios spécialisés dans la chose.

 

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais la réalité virtuelle s’est considérablement démocratisée ces dernières années.

Oculus, HTC ou même Samsung s’intéressent de près à la chose et ils ne sont pas les seuls puisque la technologie a également séduit bon nombre d’acteurs majeurs au sein de l’industrie du divertissement pour adultes.

 

La réalité virtuelle, très appréciée de l’industrie du divertissement pour adultes

Il existe en effet désormais de nombreux studios de production spécialisés dans les productions en POV et donc dans les productions plaçant l’utilisateur au centre de l’action.

 

vrXcity (nsfw), lui, a préféré miser sur l’immersion et l’interactivité en proposant à ses utilisateurs des rencontres sexuelles scénarisées virtuelles se déroulant dans un univers virtuel, un univers bien évidemment peuplé d’actrices peu farouches telles que Bonnie Rotten, Jessica Drake ou même Asa Akira.

 

Plusieurs scénarios sont bien entendu proposés aux utilisateurs, des scénarios se déroulant le plus souvent dans des clubs de strip-tease, des maisons closes ou même des sex-shops virtuels.

 

Contrairement aux productions habituelles, les expériences proposées par vrXcity ne sont pas construites autour de séquences vidéos et elles versent ainsi davantage dans la réalité virtuelle pure.

 

Une technologie de modélisation et une intelligence artificielle pour placer l’utilisateur au cœur de l’action

Pour développer ces univers, le service s’est basé sur la technologie de la start-up berlinoise Me.mento 3D et tous les protagonistes intégrés aux expériences délivrées sont ainsi des copies numériques élaborées à partir d’une technique de capture de mouvements.

 

Ce détail est évidemment loin d’être anodin, car cette technologie permet également au service de proposer une interactivité accrue. En utilisant les contrôleurs de l’Oculus Rift, par exemple, il sera tout à fait possible de caresser virtuellement l’avatar d’une actrice porno.

 

Ces derniers ne sont d’ailleurs pas uniquement des coquilles vides et l’entreprise allemande s’est ainsi attachée à développer une intelligence artificielle afin de les animer de la manière la plus réaliste possible.

 

Les avatars présents dans ces scénarios réagiront ainsi différemment en fonction de la manière dont vous interagissez avec eux.

 

La technologie développée par Me.mento 3D semble faire des émules et vrXcity a ainsi reçu le soutien de plusieurs studios spécialisés comme Wicked Pictures ou encore les services de films à la demande tels que AdultEmpire et GayEmpire.

 

Tobias Platte, le PDG de l’entreprise, affiche clairement ses ambitions et il compte ainsi faire de son service la plus grande plateforme porno VR du marché, une plateforme capable de rivaliser avec tous les géants du secteur. En parallèle, il a également annoncé la création d’une cryptomonnaie utilisable pour acheter des articles virtuels sur vrXcity, le RedBux.

A voir aussi

VRrOOm Wechat