"V", un tableau de bord universel pour la VR

Category: 
"V", un tableau de bord universel pour la VR
21 Novembre, 2016

Le V est un tableau de bord universel pour la réalité virtuelle. Il permet de lancer des applications comme Slack, Spotify ou Soundcloud au sein d’expériences en VR. Le logiciel est disponible en version beta gratuite à partir d’aujourd’hui sur Oculus Rift. 

Un tableau de bord universel pour la réalité virtuelle se présente comme une excellente idée, mais il semble difficile de convaincre tous les développeurs de l’intégrer à leur application. V remédie à ce problème, puisqu’il s’intègre automatiquement et intelligemment à n’importe quel jeu en VR. Le développeur n’a pas besoin d’intervenir.

Surfez sur internet au sein de vos jeux en VR

Il est possible d’afficher ce tableau de bord à tout moment au sein de la réalité virtuelle. L’interface permet de regarder des vidéos, d’écouter de la musique, et à peu près tout ce que pourriez souhaiter faire sur internet au sein de vos applications VR favorites. Initialement présenté en mai dernier, V est disponible en bêta ouverte à partir d’aujourd’hui sur Oculus Rift.

Une telle interface peut s’avérer très utile. Imaginez par exemple que vous êtes en train de jouer à Elite Dangerous, et souhaitez regarder un tutoriel vidéo pour accomplir une mission qui vous donne du fil à retordre. Grâce à V, vous pouvez utiliser YouTube sans avoir à quitter le jeu ou à retirer votre casque. De même, si l’envie vous prend d’écouter de la musique pendant que vous sculptez en VR avec l’application Medium, il vous suffit de lancer une playlist Spotify sans avoir à ôter le Rift.

V, un tableau de bord intuitif et discret

Loin d’être intrusif, V est une petite application qui s’intègre à la barre des tâches de votre ordinateur, et s’injecte automatiquement au sein d’expériences VR reconnues. Une fois dans la réalité virtuelle, le tableau de bord ne vous dérangera pas puisqu’il restera caché jusqu’à ce que vous choisissiez de l’afficher à l’aide d’un raccourci. Un point blanc apparaît alors en haut à gauche de l’écran. Fixer ce point va permettre de faire apparaître V au sein de l’application.

Vous pourrez alors choisir parmi divers marque-pages prédéfinis ou taper l’URL de votre choix pour utiliser une application web. La fenêtre de navigation peut être aisément déplacée ou redimensionnée à votre guise. Une fois la tâcher terminée, le tableau de bord disparaît automatiquement, mais il est possible de garder la page en mémoire pour qu’elle s’affiche à nouveau lorsque vous le désire.

Des performances limitées pour éviter la latence

La version bêta ouverte lancée aujourd’hui ne prend en charge qu’une page web à la fois, mais les créateurs de V envisagent de permettre d’ouvrir un nombre illimité de pages, d’applications et de widgets simultanément. L’actuelle restriction est liée à une limitation des performances. Le navigateur est développé à partir de Chromium, et la navigation web consomme beaucoup de ressources, particulièrement pour lancer une vidéo flash en haute qualité tout en maintenant les 90 FPS d’un jeu en VR.

Plus les ordinateurs deviendront puissants, et plus V continue son optimisation, plus les possibilités évolueront, selon le co-fondateur du projet Tyler Andersen. D’après ses dires, V est conçu pour minimiser son impact sur l’application VR au sein duquel il est déployé. Si le nombre d’images par seconde diminue, le tableau de bord va immédiatement s’immobiliser pour remédier au problème.

La bêta ouverte de V est compatible avec le contrôleur Xbox, mais aussi avec un clavier et une souris. Le contrôleur Oculus Touch sera prochainement pris en charge et facilitera encore l’interaction avec le tableau de bord. La bêta ouverte est proposée uniquement sur le Rift, mais sera bientôt lancée sur HTC Vive dans le cadre d’une prochaine mise à jour.

A voir aussi

VRrOOm Wechat