Un vétéran anglais revit la guerre de 40 en VR

Category: 
Un vétéran anglais revit la guerre de 40 en VR
12 Novembre, 2016

Un vétéran anglais de 91 ans revit la libération d’Armentières grâce à la réalité virtuelle

Grâce à une vidéo tournée à Armentières en septembre, Frank Mouqué, 91 ans, vétéran anglais de la guerre de 40, libérateur de la ville, a pu revoir Armentières grâce à un casque de réalité virtuelle. Ça s’est passé dimanche à Londres et l’équipe de tournage lui a remis la médaille de la ville. Une première.

Les Britanniques, on le sait pour les voir nombreux se recueillir dans les cimetières militaires, sont très attachés au souvenir des deux dernières guerres mondiales. Pour célébrer le Remembrance Sunday (le jour du souvenir, le 6 novembre) ils ont imaginé de faire une belle surprise à Frank Mouqué, vétéran de la Seconde Guerre mondiale.

Ancien caporal

À 91 ans, ce pensionnaire du Royal Hospital Chelsea à Londres, où résident trois cents militaires, a chaussé de curieuses lunettes pour visionner une vidéo tournée en septembre à Armentières, ville qu’il a contribué à libérer en 1945. Il était alors caporal au sein de la 263 Field Compagny des British Royal Engineers.

À l’office de tourisme, Stéphanie Bernard a reçu en septembre la demande de l’agence de communication anglaise Deliberate PR qui est venue tourner une semaine plus tard à Armentières la vidéo, montée par la start-up Twine de Manchester. Stéphanie se souvient avoir mis ces curieuses lunettes qui plongent la personne dans le monde de la vidéo à 360º.

Sur la vidéo proposée, alors qu’elle était sur le parking de la gare en train de raccompagner ses hôtes, elle a ressenti un vrai vertige au bord d’une falaise.Stuart Logan, responsable de Twine et dont le grand-père a participé à la libération de l’Europe, souhaitait exploiter le potentiel de la réalité virtuelle pour dépasser le cadre du divertissement et réaliser quelque chose de profond.

Grâce à la réalité virtuelle, pour la première fois appliquée à la mémoire, Frank et des Armentiérois ont pu se parler. Des moments très émouvants. La grand-mère de Stéphanie, Paulette Noël née Prévost, et son frère André Prévost ont rappelé des souvenirs de ces instants exceptionnels de joie où Paulette est montée sur un char et a chanté.Frank Mouqué, ému, a remercié au nom de ses frères d’arme.

Des écoliers de Gambetta ont chanté – en essayant de chanter juste –Mademoiselle from Armentières et une comptine française.

Cinquante-cinq mille vues

Le maire, Bernard Haesebroek, a remis au vétéran la médaille de la ville. Médaille virtuelle ? Oui et non puisque l’équipe de tournage lui a donné la médaille en vrai, dimanche, après le visionnage de la vidéo. Frank, comme tous les vétérans de cette guerre, va aussi être décoré de la Légion d’honneur.

La vidéo a été relayée par la plupart des médias en Angleterre, Irlande et Australie, sur leur site internet et vue sur Youtube 55 000 fois déjà. C’est dire la popularité de ces vétérans et l’intérêt du public pour cette utilisation de la réalité virtuelle au service de la rencontre des gens. L’agence de communication anglaise a même invité l’office de tourisme à venir voir Frank Mouqué.

A voir aussi

VRrOOm Wechat