Un jeu VR sur le sida pour sensibiliser le jeune public

Category: 
Un jeu VR sur le sida pour sensibiliser le jeune public
09 Décembre, 2017

Basée à Trappes, l'association HF prévention vient de lancer , un jeu de réalité virtuelle sur le sida. Ce « game changer » vise à changer les comportements des personnes sur la durée. Une première en Europe.

 

Vendredi dernier, à Mantes-la-Jolie, les élèves du lycée Saint-Exupéryont été parmi les premiers à pouvoir tester Virus War II. 

 

Il avait été officiellement lancé la semaine dernière en mairie de Paris. Association de prévention santé basée à TrappesHF Prévention a présenté Virus War II : les menaces de l’ombre, un jeu de réalité virtuelle sur le sida et les infections sexuellement transmissibles (IST). Une première en Europe.

 

« Des messages clés sont envoyés »

« C’est un game changer. Une technologie née aux États-Unis il y a deux ans sur tout ce qui est santé, explique Jérôme André, directeur d’HF Prévention. Le jeu dure dix minutes. Des messages clés sont envoyés : il faut mettre des préservatifs et aller se faire dépister. Et cela permet de modifier les comportements durant un an. »

 

Muni d’un casque de réalité virtuelle, l’utilisateur se retrouve immergé dans un sous-marin. Sa mission : tenter de tuer le sida, la syphilis ou les hépatites B et C. Le jeu a nécessité deux ans de travail. « Il a fallu concevoir le scénario, tourner en 3D… Une cinquantaine de personnes ont collaboré. C’est une grosse aventure. »

 

Disponible sur smartphone sur l’Apple Store et Google play, le jeu a été téléchargé plus de 800 fois en quatre jours. « C’est énorme !, se réjouit Jérôme André. On attend des milliers de téléchargements. »

 

Vendredi matin, Dialla, 18 ans, a eu l’occasion de le tester devant le lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie. « C’est mieux qu’un flyer. Les tracts, on ne prend jamais le temps de les regarder et on les jette, indique le lycéen. C’est instructif. J’ai appris plein de choses. Je n’ai jamais été me faire dépister mais je pense y aller. »

 

HF Prévention espère connaître le même succès qu’avec le premier opus de Virus War. En 2015, ce laser game avait connu un véritable succès. « Plus de 6 800 personnes l’ont testé en deux ans, précise son responsable. On a reçu le premier prix international de l’innovation de l’Unesco de la chaire Santé sexuelle et droits humains. »

 

L’association réfléchit déjà à d’autres « games changer » : un sur la contraception (sortie prévue en avril prochain) et un autre sur la santé des femmes.

 

Pratique :​ www.hf-prevention.com

A voir aussi

VRrOOm Wechat