Un cœur virtuel pour tester un médicament?

Category: 
Un cœur virtuel pour tester un médicament?
03 Avril, 2018
Pour mieux tester des médicaments sans mettre d'humains en danger, des modèles virtuels pourraient être employés.

 

Les opposants aux expériences sur des animaux pourraient avoir bientôt l’aide de la réalité virtuelle: des modèles informatiques de coeurs humains qu’on utilise pour « tester » des médicaments commencent à montrer un taux d’efficacité au moins aussi élevé que les tests sur des animaux.

 

Selon trois chercheurs du département des sciences informatiques de l’Université Oxford, le modèle développé là-bas montrerait à présent un « taux de succès » de 89 à 96 %, soit davantage que le taux de succès généralement attribué aux tests sur des coeurs de souris (75 à 85 %). On définit, dans ce domaine des maladies cardiaques, le taux de succès par le nombre de fois où une expérience d’un côté (dans ce cas-ci, chez des souris) permettra de prévoir avec justesse un effet secondaire chez un humain.

 

Si on est encore à quelques années — au moins — d’une application clinique, ces expériences ne laissent pas seulement entrevoir la possibilité de sacrifier moins d’animaux; elles laissent miroiter la possibilité de faire courir moins de risques aux cobayes humains, face à un médicament encore expérimental.

 

En complément:

Cancer: contourner les résistances à la chimiothérapie

Efficace sur les cellules malignes qui prolifèrent rapidement, la chimiothérapie rencontre néanmoins des obstacles. Certaines personnes développent une résistance au traitement: les médicaments ne parviennent plus à détruire leurs cellules cancéreuses.

A voir aussi

VRrOOm Wechat