Tokyo - Paris dans un avion sans ailes

Category: 
Tokyo - Paris dans un avion sans ailes
20 Février, 2018

First Airlines est opérationnelle depuis 2016. Cette compagnie aérienne virtuelle « vole » vers certaines des destinations les plus prisées au monde, notamment Hawaii, New York, Paris et Rome.

 

Chaque billet coûte 6 600 yens (environ 50 euros). Les passagers n’ont pas à s’inquiéter des passeports ou visas.

 

Lorsque les voyageurs arrivent dans le hall des départs de First Airlines, ils doivent s’enregistrer et obtenir leur carte d’embarquement avant de pouvoir s’approcher de la porte. L’endroit est situé dans le quartier d’Ikebukuro à Tokyo.

 

Tous les passagers sont VIP

Puisque tous les sièges First Airlines sont de première classe, les passagers bénéficient d’un embarquement préférentiel. Ils peuvent apporter un bagage à main à bord de la cabine. Une fois qu’ils sont assis, ils reçoivent un briefing de sécurité avant de porter des lunettes de réalité virtuelle.

 

Les hôtesses de l’air sont courtoises, multilingues et impeccablement vêtue. Une fois que le vol prend son envol, les passagers bénéficient d’un repas gastronomique et des boissons

 

La réalité virtuelle au service du voyage

First Airlines est une startup technologique offrant des expériences de vol en réalité virtuelle. L’expérience offerte grâce aux casques de réalité virtuelle est particulièrement sophistiquée. « Les voyageurs » ont droit à des images spectaculaires et à haute résolution filmées par des drones.

 

Des clients âgés ou handicapés ? pas seulement

La plupart des vols sont régulièrement complets. Les passagers sont principalement des japonais âgés dont l’âge ou les handicaps les empêchent de vivre l’expérience traditionnelle d’un déplacement international.

 

Mais, selon la société, des clients plus jeunes sont tentés par l’expérience. Il s’agit souvent de cadres surmenés qui n’ont pas le temps de voyager et qui veulent se détendre.

La réalité virtuelle n’est pas nouvelle dans le tourisme

Pour le moment, le tourisme virtuel en est à ses balbutiements, avec la visite d’hôtels ou de villages de vacances en réalité virtuelle. C’est un début, mais l’avenir réserve d’autres expériences plus sophistiquées.

 

Depuis décembre dernier, le musée du Jardin des Plantes a installé au troisième étage de la Grande Galerie de l’Evolution un cabinet de réalité virtuelle. Le visiteur équipé d’un casque HTC peut explorer la galaxie complexe de « l’arbre du vivant » et remonter la généalogie de plus de 450 espèces, 3,5 milliards d’années en arrière.

 

Air France a fait un test de casques de réalité virtuelle

Air France a commencé à tester ce qu’elle appelle un « système de divertissement immersif » avec l’utilisation de casques de réalité virtuelle que les passagers peuvent porter pour regarder des films en 3D et en 2D ou des séries télévisées. Le casque de réalité virtuelle est le résultat du partenariat entre le transporteur français et SkyLights, une start-up franco-américaine.

 

A l’issue de la période d’essai, ce nouveau système pourrait être déployé sur d’autres vols dans les prochains mois, selon Air France.
Bien d’autres initiatives ont été lancées, mais la qualité des images est désormais impressionnante.

A voir aussi

VRrOOm Wechat