Regarder du porno en VR c’est tromper ! C’est officiel !

Category: 
Regarder du porno en VR c’est tromper ! C’est officiel !
22 Mai, 2017

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de porno en réalité virtuelle. Plusieurs scientifiques se sont penchés sur la question et estiment que regarder du X en VR s’apparente à une infidélité, en plus d’encourager les pratiques extrêmes et misogynes.

La VR, avenir de la pornographie ?

Plusieurs experts de l’Université de Newcastle au Royaume-Uni ont étudié les conséquences engendrées par la démocratisation de contenus pour adultes en réalité virtuelle.

En utilisant des casques comme l’Oculus Rift ou le Playstation VR, l’utilisateur n’est plus seulement spectateur, mais aussi acteur de ces expériences sexuelles.

L’équipe de chercheurs a estimé que la popularité croissante du porno en VR pourrait banaliser et rendre réelle l’imagerie extrême, dégradante et abusive véhiculée par l’industrie pornographique.

Le docteur Madeline Balaam, co-auteur de la recherche, explique :

« Dans notre société, nous cherchons à vivre en permanence des expériences nouvelles et novatrices, mais l’industrie du X apporte avec elle des risques supplémentaires en raison de sa position sexiste et misogyne. »

« Nous sommes déjà obsédés par l’apparence physique, et l’industrie numérique n’est pas différente, de Lara Croft aux robots sexuels. Le porno VR risque d’aggraver encore ce phénomène. »

« La question du consentement se pose aussi, puisque nos résultats ont démontré que les expériences en VR se situaient à la croisée de la réalité et du fantasme. »

Matthew Wood a ajouté :

« La pornographie a toujours eu un rôle clé dans le développement des technologies novatrices. De l’invention du stéréoscope à la réalité virtuelle. »

« La VR vous offre pour la première l’opportunité de devenir acteur, et non plus simple spectateur, ce qui change largement votre perception. Ce réalisme exacerbé pourrait presque s’apparenter au fait de tromper son (ou sa) partenaire. »

« Le porno VR s’apparente à une expérience sexuelle parfaite pour certains. D’autres le voient comme le moyen de tester des pratiques toujours plus extrêmes, et ce phénomène risque de s’aggraver tout en banalisant des comportements de plus en plus violents. »

Les experts de l’Université de Newcastle estiment cependant que les choses pourraient prendre un tournant beaucoup plus positif si les producteurs de ce genre de contenu en VR mettaient l’accent sur la sensualité et l’érotisme.

Dans le même genre découvrez CamSoda, le service qui vous propose des fellations en réalité virtuelle.

A voir aussi

VRrOOm Wechat