Québec : mettez un casque VR de l’armée canadienne

Category: 
Québec : mettez un casque VR de l’armée canadienne
01 Octobre, 2017

Tous les manèges militaires de la Réserve de l’Armée canadienne (AC) ouvraient leurs portes au public, samedi.

 

Les visiteurs pouvaient participer à des activités et des expositions interactives qui permettaient de mieux comprendre le travail des réservistes et leur importance au sein du système de défense canadien.

 

Cette nouvelle initiative s’inscrit dans une démarche de l’armée canadienne visant à recruter de nouveaux militaires et à renforcer sa réserve.

 

Visite chez les Voltigeurs

Les Voltigeurs de Québec faisaient partie des 123 unités de réserve de l’armée canadienne qui ouvraient leurs portes au public.

 

Si l’occasion était belle «de se faire voir» par la population selon le commandant Rémi Pichette, elle était également parfaite pour expliquer le rôle et la raison d’être du réserviste.

 

«Notre but premier est de renflouer la Force régulière. S’il y a des opérations domestiques comme les inondations, il n’y a pas longtemps, on est appelé par la (Force) régulière pour savoir si on a du monde disponible pour leur venir en aide», a expliqué le commandant Pichette, responsable du recrutement pour les Voltigeurs.

 

«On se rappelle aussi de l’Afghanistan. Juste parmi les Voltigeurs de Québec, 65 personnes ont participé aux missions. C’est notre rôle de donner un coup de main à la Force régulière et aussi de maintenir un tempo opérationnel pour garder une qualification», a-t-il précisé.

 

En plus d’obtenir de l’information, les gens qui visitaient ce régiment de la Vieille-Capitale pouvaient entre autres manipuler les équipements, découvrir les différentes armes utilisées par les Forces armées canadiennes et tester les casques de réalité virtuelle.

 

Plus de réservistes

Dans le cadre de sa politique de défense, le gouvernement canadien s’est engagé à augmenter ses effectifs à 30 000 militaires, ce qui implique le recrutement de 1500 réservistes. Ottawa a également promis d’accélérer le processus d’intégration au sein de la Force de réserve.

 

«L’armée canadienne ne serait pas ce qu’elle est sans l’engagement des réservistes. Ils sont un élément essentiel de la capacité de l’armée canadienne à relever les défis complexes de l’environnement de sécurité mondial», a déclaré par voie de communiqué le lieutenant-général Paul Wynnyk, commandant de l’armée canadienne.

 

«Il est vital de disposer d’une armée prête à intervenir au pays et à l’étranger, et les réservistes sont une composante essentielle de cette capacité nationale. Ils soutiennent différentes fonctions et participent régulièrement à des opérations nationales et internationales, en appui à la Force régulière», a-t-il ajouté.

A voir aussi

VRrOOm Wechat