Porno et VR: mélange explosif et liaison dangereuse

Category: 
Porno et VR: mélange explosif et liaison dangereuse
12 Novembre, 2017

La Réalité Virtuelle s’est considérablement popularisée ces dernières années et elle a notamment trouvé sa place dans l’industrie du divertissement pour adultes. Plusieurs grands noms du genre tels que Dorcel, Pornhub ou encore Jacquie et Michel ont investi sur ce secteur et ces productions se font de plus en plus présentes sur la toile.

 

Elles rencontrent d’ailleurs un certain succès auprès des consommateurs de ces contenus, ce qui est finalement peu surprenant.

 

Grâce à cette technologie, les utilisateurs ne sont plus spectateurs, ils peuvent désormais participer voire créer de toutes pièces un scénario.

 

La réalité virtuelle, de plus en plus présente dans l’industrie pour adultes

Toutefois, la force de cette technologie est aussi sa faiblesse et c’est précisément ce qu’a déclaré en substance un groupe d’experts durant le Web Summit de Lisbonne. D’après eux, ces contenus pourraient potentiellement prêter confusion et réduire encore un peu plus la frontière entre la réalité et le fantasme.

 

La réalité virtuelle permet d’améliorer les expériences personnelles, de les rendre plus parfaites et plus réelles. L’industrie pornographique met également à profit cette technologie pour créer des vidéos innovantes. Selon news.com.au, un adepte de la pornographie VR a déclaré au cours d’une réunion au Web Summit que cette nouvelle approche contribuerait à donner aux gens ce qu’ils recherchent vraiment dans les vidéos pornographiques.

 

Dinorah Hernandez, une réalisatrice travaillant pour le studio spécialisé BaDoink VR, a ajouté que l’idéal serait d’offrir à ces personnes une expérience qu’elles ne peuvent pas avoir dans le monde réel.

 

Selon elle, les gens cherchent plus de conversations, de romances et de proximité dans leurs relations. Ce sont des désirs qui peuvent être assouvis par une vraie relation. Toutefois, tout le monde n’a pas la possibilité d’avoir ce genre de relation.

 

Pour le docteur Madeline Balaam, chercheuse à l’université de Newscastle, c’est justement cette quête de la perfection dans le virtuel qui représente une menace.

 

Des risques éthiques et relationnels

La chercheuse explique que la société actuelle cherche constamment à faire de nouvelles expériences. L’univers pornographique a toujours eu une position sexiste très affirmée en exploitant les femmes. Le docteur ajoute que les gens sont intensément attirés par les images corporelles de femmes parfaites. L’industrie du porno satisfait cette demande par la création de femme virtuelle ou encore de robots sexuels.

 

Matthew Wood, chercheur à l’université de Newscastle pense pour sa part que la réalité virtuelle révolutionne l’univers de la pornographie du fait que les observateurs deviennent à leurs tours des participants à l’acte sexuel.

 

Les recherches dans le domaine montrent que les utilisateurs peuvent imaginer une version virtuelle de leurs compagnes et leur faire des choses qu’elles auraient refusées dans la vie réelle.

 

L’arrivée de la réalité virtuelle dans le monde pornographique soulève donc de nombreuses questions éthiques étant donné qu’elle laisse les consommateurs imaginer ce qu’ils veulent comme tromper leurs partenaires ou avoir des agissements extrêmes ou violents.

 

Les chercheurs concluent que les vidéos pornographiques VR constituaient une échappatoire à risque. Elles leur permettent de voir leurs fantasmes secrets se réaliser dans le monde virtuel, à défaut de pouvoir les réaliser dans le monde réel.

A voir aussi

VRrOOm Wechat