Nuit des étoiles : c’est encore mieux en AR

Category: 
Nuit des étoiles : c’est encore mieux en AR
25 Juillet, 2017

NUIT DES ÉTOILES 2017 : NOS CONSEILS POUR OBSERVER LE CIEL ÉTOILÉ CE WEEK-END

Comme chaque année en plein cœur de l’été, la Nuit des étoiles permet aux astronomes amateurs d'observer un ciel particulièrement étoilé. Cette année, pour sa 27e édition, ce grand festival d’astronomie se tiendra du 28 au 30 juillet dans toute la France, avec pour thématique les "Terres Habitables".  

Clément Plantureux, journaliste à la revue Ciel et Espace, et membre de l’Association française d’astronomie (AFA), nous livre ses conseils pour observer le ciel étoilé. 

 

Regardez la météo

Pour admirer les étoiles, le seul impératif, c’est d’avoir un ciel dégagé. Pour ce week-end, les prévisions actuelles de Météo-France sont aux nuages et à la pluie sur l'Hexagone, hormis dans le Sud-Est. Mais ce ne sont que des prévisions ! L'autre intérêt, c'est de connaître la température qu'il fera une fois la nuit tombée. Elle peut chuter brutalement et l'humidité s'installer, notamment à la campagne, alors prévoyez une petite laine. 

 

 

Trouvez un bon spot

En famille, en amoureux ou en solitaire, vous avez le choix entre deux options :

• Dans un site animé par des professionnels ou des amateurs passionnés, où vous pourrez assister à des conférences, approcher de près du matériel d'observation type télescope. Au total, plus de 400 manifestations sont organisées dans toute la France. Le site de l'Association française d'astronomie met à votre disposition un moteur de recherche pour trouver l’événement le plus proche de chez vous.

 

• Loin des foules, dans un espace dégagé situé à plus de 15 kilomètres d’une agglomération, pour éviter la pollution lumineuse: "Sur un site en hauteur, en bord de mer ou au milieu d’un champ, c’est l’idéal, conseille ce spécialiste. Un transat, un thermos et un plaide, c’est tout ce dont vous avez besoin."

 

 

Votre région est-elle fortement polluée ou au contraire préserveée des lumières parasites des villes ? La carte interactive ci-dessus – élaborée par Fréderic Tapissier de l'association d'Astronomie du Vexin (Avex) – permet de le savoir. Selon le code couleur utilisé, vous saurez si dans votre région le contact avec le noir de la nuit, les étoiles et la Voie lactée sont intacts ou alors si vous n'avez pas la chance d'admirer ce spectacle céleste.

 

Il est très probable qu'une majorité se retrouve dans cette dernière catégorie. Et pour cause : seules trois petites zones, qui apparaissent en bleu foncé sur la carte, possèdent un ciel totalement préservé.

"Il s'agit des Pyrénées – où une "réserve de ciel étoilée" a été créée, le plateau des Millevaches dans le Limousin, et aussi dans les Alpes, dès lors que l'on s'éloigne des stations de ski. Des zones comme la Baie de Somme ou le Pic du Midi sont également moins touchées. 

 

 

A l’œil nu, avec des jumelles ou un télescope

"Pour observer les étoiles vos yeux, et une bonne dose de patience, suffisent amplement, note Clément Plantureux. Si on veut contempler les cratères de la Lune, une simple paire de jumelles avec un grossissement de 50 fois fera largement l’affaire. En revanche, pour apercevoir Jupiter et les anneaux de Saturne, il faudra se munir d’une lunette ou d’un télescope." 

 

A noter : sachez qu'il faut patienter au moins dix minutes avant que la rétine de l’œil s’habitue à l’obscurité. 

 

Notre sélection d’applis

Pour vous aider dans votre exploration du ciel, Ciel et Espace (Android et iOS) est l’application incontournable. Elle vous propose un guide complet des manifestations, une carte en 3D du ciel, des jeux, ainsi que des conseils pour observer le ciel.

 

D’autres, comme Heavens-Above (Android) ou Star Walk (Android et iOS), vous indiquent en temps réel et en réalité augmentée la position exacte des satellites (naturels et artificiels, comme la Station spatiale internationale), constellations et comètes, lorsque vous pointez votre smartphone vers le ciel.

A voir aussi

VRrOOm Wechat