MWC 2018 : vers une réalité virtuelle plus mobile

Category: 
MWC 2018 : vers une réalité virtuelle plus mobile
01 Mars, 2018
Les smartphones se mettent à la réalité virtuelle. [©Nicolas CAILLEAUD / CNEWS]

 

HTC, l’un des acteurs majeurs de ce marché en plein boom, a fait une démonstration de force autour de sa gamme Vive. Le constructeur taïwanais, qui a récemment revendu sa division mobile à Google, mise désormais sur la croissance de la VR pour développer de nouveaux usages.

 

En atteste la présence de son nouveau casque sans fil et grand public, le Vive Focus. Un modèle destiné au grand public, qui entend concurrencer le Oculus Go ou encore le Daydream View de Google. Si sa commercialisation n’est, pour l’heure, pas encore officialisée en Europe, sa présence au MWC laisse présager d’une annonce prochaine. Tandis que le HTC Vive Pro s’affiche comme la nouvelle évolution de son modèle Vive lancé il y a deux ans. Surtout que l’année 2018 s’annonce charnière pour la firme.

« Cette année, on peut constater qu’il y a beaucoup de démonstrations liées à la réalité virtuelle au MWC. C’est un signe de croissance et d’intérêt de la part des consommateurs. Désormais, le grand public commence à avoir conscience des applications pratiques de la VR », souligne Graham Wheeler, directeur senior des ventes et opérations de la région Europe d’HTC.

Loading Video...
#MWC2018 on a survolé le Grand Canyon en montgolfière, grâce à la #VR, équipé du #HTCVivePro - 15:40 - 27 févr. 2018 @Nicolas Cailleaud

 

Sur le stand du constructeur, les exemples sont nombreux. Du tourisme virtuel, avec la possibilité de simuler un voyage en montgolfière au-dessus du Grand Canyon, à la possibilité d’enseigner aux futurs chirurgiens l’usage des outils médicaux dans un bloc opératoire, en passant par la faculté de jouer au ping-pong de manière précise sans avoir de vraie table chez soi, les applications démontrent des usages très variés de la VR.

 

Une convergence avec l’IA et la 5G

Au-delà de ces expériences, la prochaine révolution de la réalité virtuelle, mais aussi de la réalité augmentée, sera liée à la mobilité et à la mixité des usages. L’intelligence artificielle et la future 5G devront aider à ce développement. Pour Graham Wheeler, il y aura une « convergence entre toutes ces technologies ». Les dispositifs du futur permettront de basculer automatiquement entre le virtuel et le réel, mais aussi de marier les deux.

 

Si les premiers casques du genre sont amenés à se développer -Microsoft, Google et Apple travaillant également avec plusieurs partenaires sur la question-, leur miniaturisation, voire leur intégration à des lunettes plus légères notamment, devraient faire naître de nouveaux usages. «Une IA pourrait aussi en simplifier l’usage en déterminant automatiquement quand fournir de l’information en réalité augmentée par exemple, imagine Graham Wheeler. Tandis que la 5G apportera la connectivité à ce type d’appareil». HTC mise d’ailleurs sur son héritage intimement lié à la téléphonie pour apporter des solutions de plus en plus mobiles à ces technologies.

A voir aussi

VRrOOm Wechat