MWC 2018: où en est la VR ?

Category: 
MWC 2018: où en est la VR ?
28 Février, 2018

Mode multijoueurs, casque HTC Vive Pro, plateformes professionnelles et éducatives : HTC a profité du Mobile World Congress pour dévoiler un aperçu de ses réalisations dans le domaine de la réalité virtuelle.

 

Comme en 2017, la réalité virtuelle n’est pas absente du Mobile World Congress de Barcelone. Parmi les acteurs impliqués dans la spécialité, HTC Vive s’est même offert un stand plutôt remarqué en cette édition 2018. L’entreprise taïwanaise propose actuellement différentes expériences immersives aux visiteurs du salon, présentées par ses soins et ceux de ses partenaires.

 

La star des lieux est incontestablement le HTC Vive Pro, ce casque de réalité virtuelle déjà devenu une référence que nous avions pu prendre en main à l’occasion du CES. Cette version améliorée du HTC Vive fait d’ailleurs l’objet d’un stand où vous pouvez l’essayer, éteint, juste pour juger de son confort sur votre tête.

 

Le fabricant n’a toujours pas décidé de profiter de ce MWC pour dévoiler la date de sortie de l’objet. De même, son prix n’est toujours pas connu.

 

UN MODE MULTIJOUEURS CONVAINCANT

Du côté des jeux en réalité virtuelle, HTC a misé cette année sur une démonstration de ses compétences en mode multijoueurs. Chaussés du HTC Vive, nous nous sommes aventurés dans l’une des démonstrations de la marque : un test du jeu Arizona Sunshine, développé par Vertigo Games. Pour rappel, son principe consiste à tirer sur une horde de zombies prête à vous attaquer. En mode multijoueurs, vous faites donc alliance avec les autres utilisateurs pour tenter de les arrêter.

Loading Video...
Au , HTC Vive propose de tester Arizona Sunshine, le jeu multijoueurs en réalité virtuelle. Le principe : faire équipe avec les autres joueurs pour dégommer des zombies - 10:02 - 27 févr. 2018 - @Nelly Lesage

 

L’intégration du mode multijoueurs prend tout son sens, surtout pour une démonstration basée sur un jeu de survie. Les autres joueurs apparaissent dans votre champ de vision en VR, et le jeu ne nécessite pas de faire de grands déplacements : le risque de percuter l’un de vos coéquipiers est minime. L’expérience de groupe prend aussi tout son sens lorsque les joueurs s’interpellent pour se prévenir mutuellement de la présence d’un zombie derrière eux.

 

L’entreprise consacre également un large espace de son stand à quelques-uns des partenaires avec lesquels elle travaille. L’accent est tout particulièrement mis sur les applications professionnelles et/ou éducatives de la réalité virtuelle.

 

Ainsi, HTC présente un partenariat avec Innoactive Hub, une entreprise spécialisée dans le développement de plateformes en VR, destiné au groupe Volkswagen. Sur cette plateforme, les employés du constructeur automobile pourront bientôt bénéficier d’un programme de formation spécifique.

 

Lors de la démonstration, nous sommes équipés d’un HTC Vive Pro. À l’aide des manettes, nous évoluons dans un centre logistique, où un robot nous explique comment réaliser certaines tâches techniques. Au total, la plateforme compte proposer 31 programmes différents à cinq marques détenues par Volkswagen, pour un total de 10 000 employés formés en réalité virtuelle.

 

LA VR POUR FOOTBALLEURS PROFESSIONNELS

L’automobile n’est pas le secteur d’activité représenté sur le stand d’HTC : le sport est aussi de la partie. Un peu plus loin, ce sont les créateurs de Mi Hiepa Sport qui proposent aux visiteurs du MWC de tester une expérience en immersion sur un terrain de football. Leur plateforme « Mi Hiepa Scout » n’est pas un jeu en VR destiné aux amatrices et amateurs de ballon rond ; il s’agit en fait d’un outil pensé pour les joueuses et joueurs professionnels, afin de recueillir des données sur leurs performances.

Loading Video...
Mi Hiepa Sport a conçu un programme d’entraînement en VR pour les footballeurs, « Mi Hiepa Scout ». Il est utilisé depuis six mois à Manchester. En démo au avec le HTC Vive Pro - 11:34 - 27 févr. 2018 - @Nelly Lesage

 

L’outil sert par exemple à réévaluer les performances d’un joueur ou d’une joueuse, ou à envisager les tactiques à adopter sur le terrain. Aujourd’hui, l’entreprise revendique plus de 600 tests réalisés avec des sportifs. L’outil, qui a été développé avec l’aide de physiothérapeutes, est notamment utilisé par l’équipe de Manchester United depuis six mois.

 

UNE LEÇON DE PHYSIQUE À DISTANCE

HTC a également tenu à souligner le potentiel éducatif de la réalité virtuelle en présentant son partenariat avec Engage, une plateforme développée par Immersive VR Education. Elle repose sur le principe de la formation à distance, avec des cours enregistrés et dispensés par un véritable formateur. Nous avons ainsi fait la connaissance de Marc, qui se trouvait en Irlande.

Les leçons accessibles depuis la plateforme se concentrent principalement sur des thèmes scientifiques, avec des cours orientés sur les sciences du vivant, la physique ou encore la chimie. Le nôtre porte sur le principe de la chute des corps, mis en évidence par Galilée. Au bord de la mer, nous apprenons ainsi que la vitesse de chute des objets est indépendante de leur masse.

 

D’autres leçons invitent à découvrir des informations sur les dinosaures, ou à manier des instruments chirurgicaux dans un bloc opératoire. Engage est déjà utilisé à l’université d’Oxford pour donner des cours virtuels à des groupes de 35 élèves. Désormais, Immersion VR Education travaille à améliorer la capacité de ses serveurs, pour pouvoir accueillir davantage de personnes en même temps.

A voir aussi

VRrOOm Wechat