MWC 2017 : Netflix ne croit toujours pas en la réalité virtuelle

Category: 
MWC 2017 : Netflix ne croit toujours pas en la réalité virtuelle
01 Mars, 2017

Alors que la réalité virtuelle occupe une place importante sur le salon barcelonais, Netflix explique que la technologie n’est pour le moment pas très utile. La société préfère se concentrer sur des innovations moins visibles, comme l’économie de bande passante. 

Netflix serait-il à la traîne sur les grandes tendances technologiques du moment ? Alors que la réalité virtuelle est désormais au coeur de tous les salons technologiques, Netflix n’y croit absolument pas. « Utiliseriez-vous vraiment un casque de réalité virtuelle pour regarder vos séries ou vos films ? », ironise Todd Yellin, vice-président de Netflix en charge de l’innovation produit quand on lui pose la question de l’avancée de la société dans le domaine. 

« Il ne faut pas se lancer tête baissée dans une innovation sans raison. Je dis cela constamment à mes équipes, il faut qu’elle serve tout d’abord à quelque chose, continue-t-il. Peut-être qu’un jour des contenus seront vraiment adaptés à ce mode de consommation, mais ce n’est pas encore le cas »

Rendez-vous en 2018 ?

Frileux sur l’innovation Netflix ? « La réalité virtuelle est trois pas en avant dans le futur, nous préférons nous concentrer sur les innovations plus proches de nous qui bénéficient directement à l’utilisateur ». Et Todd Yellin de détailler notamment les progrès importants faits par le société dans l’encodage, qui permet de visionner une vidéo à qualité égale, tout en consommant deux fois moins de bande passante. 

En plus du VP9 — le codec créé par Google et désormais utilisé par Netflix — la société a créé l’Alliance for Open Media (AOM). Cette association regroupe de grands acteurs du secteur comme Adobe, Amazon, Google, Intel, Nvidia ou encore Microsoft. « Nous travaillons à créer des codecs encore moins consommateurs de bande passante que ceux que nous utilisons actuellement. En fait, le VP9 n’est que le début de ce processus », explique Todd Yellin. 

Un cheval de bataille bien moins spectaculaire que la réalité virtuelle, mais plus utile au quotidien selon la société, surtout dans les pays émergents où Netflix est désormais disponible depuis plus d’un an et où les débits sont bien moindres que dans le reste du monde.

Néanmoins soyons prudent... Il y a un an, Netflix nous avait soutenu que le téléchargement hors ligne ne serait jamais disponible, avant de changer d’avis il y a quelques mois.

Rendez-vous au MWC 2018 pour savoir si la réalité virtuelle est toujours aussi inintéressante au yeux de la société de Los Gatos. 

A voir aussi

VRrOOm Wechat