MSC en fer de lance sur la réalité virtuelle

Category: 
MSC en fer de lance sur la réalité virtuelle

MSC qui fête ses 15 ans cette année inaugure un nouvel espace au sein de ses locaux à Montrouge. L’occasion aussi pour le spécialiste de la croisière de dévoiler sa nouvelle brochure 2019 – 2020. Une production, avec de nouveaux bateaux et itinéraires, placée sous le sceau du digital et de la réalité virtuelle, puisque le client pourra lui-même composer sa croisière en compagnie de l’agent de voyages.

 

Un nouvel espace

C’est au 5ème étage de son siège à Montrouge que MSC a présenté ce nouvel espace baptisé La Passerelle. L’endroit possède en effet deux immenses terrasses latérales. Un lieu approprié pour organiser des workshops, faire de la formation. « Ce sera aussi un espace BtoBtoC. Les agences pourront convier leurs propres clients à des séances de formation » ajoute Patrick Pourbaix, directeur général France, Belgique et Luxembourg de MSC.

Patrick Pourbaix, directeur général de MSC pour la Frane, la Belgique et le Luxembourg.

 

Une nouvelle brochure

Envoyée aux agences d’ici 10 jours, celle-ci met en avant les itinéraires des deux nouveaux navires de la flotte : le MSC Bellissima (2 217 cabines pour 5 686 passagers) et le MSC Grandiosa (2 421 cabines pour 6 334 passagers). Le premier sera positionné en Méditerranée à partir de mars 2019 et aux Emirats à partir de novembre 2019.

 

Autre nouveauté, un choix élargi d’itinéraires avec l’Inde, l’Amérique du Nord et le Groenland.

 

Une nouvelle appli en réalité virtuelle et augmentée

Cette brochure immersive est accompagnée d’une nouvelle version de l’application MSC 360°VR. L’agent de voyages peut la télécharger gratuitement sur l’Apple Store ou Google Play pour ensuite la partager avec ses clients grâce une visionneuse en carton (livré à chaque point de ventes) ou mieux à l’aide d’un casque de réalité virtuelle.

 

Il suffit ensuite de placer sa main devant la visionneuse pour interagir avec l’écran holographique. L’agent de voyages peut ainsi aider ses clients à planifier leur croisière. « Le digital nous apporte toutes les clés. Et l’expérience croisière, c’est dès la brochure » commente patrick Pourbaix.

 

Un assistant personnel virtuel dans chaque cabine

En fer de lance sur le digital, MSC mise sur l’intelligence artificielle grâce à un assistant personnel virtuel à bord du MSC Bellissima et développé par Harman International, filiale de Samsung. A partir du printemps 2019, chaque cabine bénéficiera de son assistant personnel. Pour le passager, c’est encore l’occasion d’enrichir son expérience croisière.

 

« La plus belle croisière est celle où l’on ne doit jamais aller à l’information » souligne le directeur général. Grâce à son assistant, le passager pourra par exemple réserver un restaurant.

 

« Vive les gros bateaux »

« Liberté, qualité, premium, le gros bateau, c’est magique » proclame Patrick Pourbaix. « Le grand navire, on le revendique pleinement. Il nous apporte ce que ne peut pas nous apporter un petit navire » ajoute encore le directeur général.

 

Il est vrai qu’en l’espace de dix ans, MSC double sa flotte (de 12 à 24 bateaux en 2026) et triple son offre. « Cela représente un investissement de 10,5 milliards d’euros » affirme Patrick Pourbaix. Après l’inauguration du Meraviglia en juin dernier, le Seaside en décembre, MSC Croisières s’apprête à recevoir son troisième bateau en l’espace de neuf mois.

 

Le Seaview (2 066 cabines pour 5 179 passagers) sera officiellement inauguré le 2 juin prochain à Rome (port de Civitavecchia). Objectif avoué  : « faire voyager 500 000 français d’ici 2026 » (197 000 en 2017).

A voir aussi

VRrOOm Wechat