Misha Cross et Tina Kay nous parlent de porno VR

Category: 
Misha Cross et Tina Kay nous parlent de porno VR
26 Septembre, 2017

Misha Cross

Misha Cross ressemble peut-être à votre crush de lycée mais elle possède des années d’expérience et a une maîtrise totale de son corps. Des caractéristiques qui expliquent pourquoi elle est une star du porno VR. 

 

Quelles sont les différences entre un tournage en VR et un tournage classique ?

La plus grande différence est que tout est contrôlé en VR. Il n’y a pas de place pour des positions extravagantes et tout ce que vous faites doit l’être à une certaine distance de la caméra. 

Vous devez toujours faire face à la caméra que l’homme porte durant la scène, ce qui veut dire que vous ne pouvez pas bouger sa tête. 

 

Est-ce qu’un tournage VR est plus difficile ? 

Eh bien oui et non. Dans les scènes VR, je suis dans le contrôle total de la scène, ce qui est plaisant ! Mais cela peut être épuisant puisque contrairement à une scène normale, il n’y a pas d’interaction entre les acteurs. Le gars est littéralement mon sextoy humain et c’est bien plus compliqué à gérer.

 

Quand êtes-vous tombée amoureuse de la VR ?

J’ai fait mon premier tournage VR il y a deux ans et ce que j’aime particulièrement c’est la qualité du contenu. 

 

Maintenant que vous êtes une star du porno VR, vous sentez-vous plus proche de vos fans ?

Oui, totalement. Je suis obligée de penser à une personne de l’autre côté de la caméra quand je fais une scène en VR. Le porno VR est bien plus centré sur ce que va ressentir le spectateur. 

 

 

Tina Key

Tina Key est une autre des stars du porno VR. Son aptitude à entraîner le spectateur dans son monde est incroyable. 

 

Quelle est la différence entre le porno VR et le porno classique ?

Il y en a plusieurs. Déjà les positions doivent être fixes pour rester dans le champ de la caméra. Et puis, je ne parle pas à mon partenaire puisqu’il porte la caméra sur son visage. Je dois penser au spectateur bien plus que pendant un tournage classique.

J’aime le fait de devoir parler à la caméra tout le temps, de faire mon petit show. Ça m’a beaucoup aidé à comprendre le concept de la réalité virtuelle de porter un casque et de regarder la scène du point de vue d’un spectateur. 

 

Donc vous avez regardé vos propres scènes ?

Oh non, j’ai regardé la performance de quelqu’un d’autre et c’était surréaliste. C’était si réel, j’avais vraiment l’impression que l’actrice était en train de me faire un lap dance. Je n’avais qu’une envie, celle de la toucher, tellement elle avait l’air proche de moi.

 

La réalité virtuelle c’est l’avenir, on est d’accord ?

La VR c’est un tout autre degré d’amusement. Pouvoir ainsi faire partie de la scène, être si proche de vos acteurs favoris. Une fois le casque VR mis, vous ne voudrez plus jamais l’enlever ! Et je suis fière de faire partie de l’avant-garde de cette révolution.

 

Est-ce que la réalisation vous intéresse ? À quoi ressemblerait une de vos scènes ?

Si j’avais la possibilité de diriger ma propre scène de porno VR, je la ferais en extérieur à coup sûr. Toutes mes scènes ont été faite en intérieur à cause des difficultés techniques. Alors j’aimerais beaucoup emmener les spectateurs dans des lieux magiques comme une plage tropicale…Imaginez une scène VR où vous couchez avec une sirène !

A voir aussi

VRrOOm Wechat