Les banques de sperme se mettent à la VR

Category: 
Les banques de sperme se mettent à la VR
31 Juillet, 2017

L’USC Fertility s’est associé avec une société de production de films pour adultes afin d’équiper ses différentes banques de sperme de casques à réalité virtuelle et faciliter ainsi la vie de ses donneurs.

 

Le choix du centre s’est porté sur VR Bangers, une entreprise spécialisée dans la réalité virtuelle pour adultes. Elle produit en effet des films et des expériences immersives faisant appel à cette technologie afin de titiller les sens de ses clients.

Cette boîte s’est illustrée à maintes reprises depuis le début de l’année et elle est notamment connue pour avoir bidouillé le PlayStation VR afin de le rendre compatible avec ses films.

 

La réalité virtuelle a sa place dans les banques de sperme

 

En parallèle, elle a également présenté en février dernier la POV Head RIG, une caméra développée spécialement pour faciliter le tournage de ses films.

 

Cette fois, VR Bangers a donc choisi de s’associer avec l’USC Fertility afin de faciliter la vie des donneurs de sperme. L’accord passé entre les deux entreprises prévoit en effet d’équiper les différentes banques de sperme du premier de plusieurs casques à réalité virtuelle.

 

Afin de faciliter la gestion du parc, le choix de la société s’est porté sur un produit encore peu connu en Europe et en France : l’AuraVisor.

 

Relativement massive, cette visière fait un peu figure de Gear VR autonome et elle n’a donc pas besoin d’un téléphone portable ou même d’un ordinateur pour fonctionner. Le produit embarque en effet tous les composants nécessaires à son fonctionnement. Des écrans, bien sûr, mais aussi un processeur, de la mémoire vive et même de l’espace de stockage.

 

Une offre basée sur l’AuraVisor

 

Bien sûr, VR Bangers ne s’est pas contenté d’envoyer quelques casques aux établissements tenus par son nouveau partenaire.

 

Les casques fournis sont tous livrés avec plusieurs films produits par la compagnie et ils permettront ainsi aux donneurs de s’immerger dans des expériences charnelles sensorielles, des expériences qui devraient considérablement leur faciliter la tâche. En revanche, le catalogue sera assez restreint puisque chaque casque sera livré avec une douzaine de vidéos premiums seulement. Bon point en revanche, les banques auront tout à fait la possibilité d’enrichir leur offre en chargeant de nouvelles vidéos sur la carte mémoire des casques.

A voir aussi

VRrOOm Wechat