Le terrorisme innove avec la VR et les drones

Category: 
Le terrorisme innove avec la VR et les drones
22 Septembre, 2017

Dans un futur proche, les Marines devront faire face à des organisations terroristes familières de la réalité virtuelle, possédant des capteurs afin de visualiser le champ de bataille et capables de créer des armes grâce à l’imprimerie 3D.

 

Dr. David Knoll, un expert des organisations terroristes et des milices, affirme que les acteurs non-étatiques mettent à profit toutes les nouvelles technologies dont les drones et l’imprimerie 3D afin de contester la supériorité sur le champ de bataille aux armées.

 

 « Daesh est le dernier venu et peut-être le plus friand de ces techniques et je parie que l’avenir ne fera qu’amplifier cette tendance » a déclaré David Knoll.

 

Et selon lui, un domaine particulièrement peu pris en compte dans les prévisions est celui de l’imprimerie 3D. 

 

Actuellement, les organisations fabriquent les armes loin du champ de bataille puis les transporte jusqu’aux combattants. Un parcours risqué où les armes peuvent être découvertes. 

 

Mais avec l’imprimerie 3D, il serait possible de créer des armes au plus près de la bataille, en éliminant le coût, le risque et le temps de transport. 

 

Les drones permettent également aux organisations de rassembler bien plus d’informations qu’auparavant sur les armées. 

 

Quant aux capteurs, grâce à eux, les commandants d’organisations seront en mesure de repérer bien plus facilement les troupes qui leur font face et les viser avec plus de précision. 

 

Toutes ces caractéristiques combinées représentent un danger réel pour les armées gouvernementales si celles-ci ne suivent pas l’innovation.

A voir aussi

VRrOOm Wechat