L’AR pour expliquer la transition énergétique

Category: 
L’AR pour expliquer la transition énergétique
22 Février, 2018
Archives Leyton Insights

 

La transition énergétique. Voilà une expression qui peut paraître un peu compliquée quand on est un adolescent. Alors, pour rendre cela plus concret, une semaine d'action et de réflexion est organisée en ce moment à Courcelles. Et le centre culturel La Posterie accueille plus de 250 élèves pour les sensibiliser. Et ça fonctionne.

 

Une expérience vaut mieux qu'un long discours. Et l'asbl Kreativa l'a bien compris. Elle a mis sur pied une poulie de 4m50 de haut à manipuler pour porter un poids de 35 kg. Et faire comprendre aux jeunes que produire de l'énergie n'est pas aussi simple qu'il y parait. Fabrice Delvaux, le concepteur de l’expérience, explique le principe :  

 

"On a utilisé leur énergie, leurs calories pour monter ce poids. On a stocké cette énergie momentanément avec un alternateur et, donc, lui va freiner ce poids qui va redescendre et, en même temps, tout s’allume et tout s’éclaire. Donc on a produit de l’électricité. Après, dans un deuxième temps, ça leur permet de comprendre que produire ce n’est pas simple. Ca demande une force, ça demande du temps de travail et donc, après, ça permet aussi d’amorcer la réflexion sur la consommation au quotidien. Et dire que maintenant je suis conscient, avant d’appuyer sur un interrupteur, qu’il y a toute une machinerie qui est en place et qui me permet de jouir de ces avantages aujourd’hui et de ce confort. Mais je peux peut-être aussi être un peu plus respectueux par rapport à la consommation."

 

Avec un plan de jeu et des pions, le résultat est immédiat sur le grand écran grâce à la réalité augmentée. Une idée de Julien Bergiers qui est l'un de ses concepteurs : "Tous ensemble, ils vont devoir opérer la transition énergétique d’une ville qui est représentée ici par un plateau. Sur ce plateau, ils vont placer des éléments, des éoliennes, des panneaux solaires, enlever des centrales électriques."

 

Pas si simple, finalement, de composer avec toutes ces données. Romain a testé : "Tout est en lien. On ne peut pas toucher à quelque chose sans impliquer autre chose. Si on met des éoliennes, ça va impliquer un changement de l’aménagement du territoire, des habitations, etc."

 

Mais au-delà de ce jeu, l'objectif est bel et bien de stimuler la réflexion de ces jeunes. Restera alors à modifier ses réflexes de consommation au quotidien.

A voir aussi

VRrOOm Wechat