L’AR est incontournable dans l’apprentissage 4.0

Category: 
L’AR est incontournable dans l’apprentissage 4.0
20 Juillet, 2017
Esquisse du futur campus dédié à la mécanique industrielle à à Bondoufle (Essonne).   © Elcimaï

 

L'Usine du futur pour 2018 en Essonne

Lundi 19 juin, The Adecco Group et ASTech Paris Region ont rejoint le consortium sur la création de l’Usine du futur qui ouvrira ses portes en septembre 2018 sur le site de Bondoufle de la Faculté des Métiers de l’Essonne (FDME). C’est au Salon du Bourget, lieu emblématique de l’industrie aéronautique, que se sont réunis ces nouveaux membres en présence de tous les acteurs soutenant le projet. Cette plate-forme de formation à la mécanique industrielle de demain est destinée à former les apprentis et salariés aux nouvelles méthodes de production.

 

Le consortium accueille deux nouveaux partenaires

En 2016, la FDME s’associait à des entreprises industrielles de renom ainsi qu’à des acteurs importants de la formation* pour construire l’Usine du futur.

Depuis la pose de la première pierre en novembre 2016, le projet a fait du chemin : ‘‘Ce centre de formation 4.0 ouvrira dans un peu plus d’un an. Nous sommes donc très fiers d’accueillir aujourd’hui de nouveaux partenaires qui s’engagent à soutenir sa création’’ a déclaré Max PEUVRIER, Président de la FDME.

 

Au-delà d’un investissement, The Adecco Group (spécialisé en ressources humaines) doit faire bénéficier de sa connaissance du marché du travail ainsi que de son expertise dans la formation et le recrutement. Quant à ASTech Paris Region, pôle de compétitivité aérospatial de la Région Île-de-France, il apportera son expertise sur l’innovation industrielle et sur les conditions de déploiement de l’Usine du futur au sein des PME-ETI.

Répondre aux besoins de formation des entreprises

Pour faire face à l’évolution des besoins du secteur industriel qui subit une véritable révolution technologique, la nouvelle plate-forme utilisera des machines en réseau, des objets connectés, de la fabrication additive, de la réalité augmentée, des robots collaboratifs, des tablettes, etc. ‘‘Nous espérons que ces équipements ultra-modernes attireront les jeunes vers des métiers industriels, porteurs d’emploi. Les Portes Ouvertes de la FDME, le 1er juillet prochain, permettront d’ailleurs de présenter ces futures installations’’ a ajouté Max PEUVRIER.

 

Ce bâtiment tourné vers les nouvelles technologies formera, chaque année, une centaine d’apprentis et plusieurs centaines de stagiaires salariés en formation continue. Avec sa galerie qui surplombera les ateliers, cette véritable vitrine du secteur industriel proposera des visites, notamment pour des groupes scolaires. De quoi susciter des vocations.

 

Crédit photo : Safran-Group

 

*Le consortium réunit l’AFORP, l’AFPA, la FDME, Fives Maintenance, le GIFAS, le GIM, Safran, l’UIMM, auxquels s’ajoutent dorénavant ASTech Paris Region et The Adecco Group.

 

A voir aussi

VRrOOm Wechat