La VR, outil de recherche scientifique au LS2N

Category: 
La VR, outil de recherche scientifique au LS2N
16 Juillet, 2017
Vue de la nouvelle décoration de la Foire Saint-Germain - Wikipedia

 

Offre de thèse : Système d’interaction en réalité virtuelle basé sur des connaissances issues de données historiques tangibles. Application au théâtre virtuel de la Foire à Paris du XVIIIe siècle

Cette thèse s’inscrit dans le projet VESPACE (Virtual Early-modern Spectacles & Publics, Active Collaborative Environment) qui se fonde sur la conviction fondamentale que le théâtre ne se résume pas au texte dramatique, un constat de base pour la création contemporaine qui est d’autant plus urgent pour l’étude du théâtre historique.

 

A ce titre, une équipe internationale de chercheurs sur le théâtre d’Ancien Régime et de spécialistes de réalité virtuelle en particulier dans le domaine du patrimoine, s’est constituée pour restituer, à l’aide des outils numériques les plus avancés, une expérience théâtrale qui aidera à comprendre et à étudier la nature de ce phénomène essentiel, tant esthétique et que social, qu’est le spectacle français au siècle des Lumières, en se focalisant sur les comportements des spectateurs lors de soirées dans un théâtre de la Foire Saint-Germain à Paris.

 

 

À partir d’une programmation en réalité virtuelle, chaque personne pourra entrer non seulement dans un espace reconstruit selon des recherches solides et sérieuses et assister à un spectacle joué dans le respect des traditions, mais aussi se promener, changer son point de vue (et son rapport auditif) sur le spectacle, et influer sur le déroulement du spectacle. 

 

Grâce aux sources existantes (plans, textes, iconographie) il s’agira de pouvoir recréer l’environnement virtuel d’une représentation :

1) architecture (on ne part pas d’un théâtre subsistant) : murs, sols etc.

2) infrastructure : loges, sièges, tapisserie, l’immobilier.

3) objets (lumière, costumes, jumelles, programmes, affiches...).

Puis il s’agira d’étudier comment parvenir à la modélisation des comportements : avec des sources historiques multiples (archives, correspondances etc.), mais aussi en posant la question « qu’est-ce qu’être spectateur ? » : de l’individu au groupe, de la classe sociale au placement physique... homme ou femme, malveillant (cabale) ou bienveillant (claque) etc.

 

La description complète de ce projet se trouve ici

A voir aussi

VRrOOm Wechat