La VR dans les taxis autonomes Uber

Category: 
La VR dans les taxis autonomes Uber
14 Mars, 2018
© Getty Images/iStockphoto
 

Un nouveau brevet d'Uber porte sur les loisirs en réalité virtuelle (VR) durant les déplacements en voiture autonome. Mais il y aura encore des limites évidentes.

 

Récemment, l'United States Patent and Trademark Office (USPTO), l'agence américaine traitant les demandes de brevet, a octroyé deux brevets au service de taxi Uber. Ils sont pourtant datés d'aout 2015 et intitulés: 'L'expérience de la réalité virtuelle dans la voiture'.

 

Applications AR et VR

Selon les plans d'Uber, il est question ici d'une installation équipant les voitures autonomes, où les données captées par les détecteurs embarqués seront transférées à une application VR. Ce faisant, toutes les animations du monde VR pourront être ajustées aux mouvements de la voiture. Les nausées - un problème VR typique - pourront ainsi être évitées.

 

En outre, Uber pense aussi à une application de réalité augmentée (AR), où des touristes verraient s'afficher des informations sur l'environnement parcouru par la voiture autonome. Enfin, le brevet décrit également la possibilité de lire les infos ou de contrôler les courriels.

 

Préoccupations hygiéniques

 

"La plupart des gens effectuent jour après jour le même trajet et à la longue, ils souhaitent faire autre chose que regarder par la fenêtre ce qui se passe", mentionne Uber dans un communiqué. On ne sait cependant pas comment se présentera exactement l'expérience VR d'Uber.

 

On peut par exemple se poser la question de savoir si l'entreprise entend utiliser des casques ou si elle envisage une autre formule. Dans le cas d'une voiture autonome avec des casques sur la banquette arrière, on peut se demander si du point de vue hygiénique, il est raisonnable de partager ce genre de casque-lunette VR avec d'autres passager toute la journée durant. Surtout si les voitures autonomes d'Uber, à l'instar des taxis qui rouleront à Phoenix, n'auront pas de chauffeur à bord, qui pourrait entre deux déplacements nettoyer quelque peu ces appareils.

 

Vol

Une autre préoccupation concerne l'attention des passagers. Si on se déplace conjointement avec d'autres passagers dans un taxi Uber autonome et qu'on utilise les facilités VR mises à disposition, il se pourrait que certains en profitent pour fourrer secrètement leur nez dans vos affaires. Le service de taxi entend faire face à ce problème en affichant toujours en VR une représentation de vos co-passagers.

 

Provisoirement, il ne s'agit encore que de brevets. Aucune idée n'a donc encore été concrètement développée. Il se pourrait cependant que l'on se retrouve un jour dans un monde, où on fera appel à un taxi autonome pour plonger complètement dans un monde VR.

A voir aussi

VRrOOm Wechat