La Sagrada Familia sera terminée en 2026

Category: 
La Sagrada Familia sera terminée en 2026
19 Décembre, 2017
Fil d'actualités : Détail du plafond de la nef centrale. Crédit image : SBA73 (CC BY-SA 2.0)

 

Depuis le début de la construction les dernières technologies ont permis de mener à bien ce projet unique, tout en suivant les plans d’Antoni Gaudí. 

Commencée en 1882, la Sagrada Familia devrait être terminée en 2026.

 

La Sagrada Familia est sans aucun doute le monument le plus célèbre et représentatif du travail de l’architecte Antoni Gaudí. La basilique s’avère être également une attraction touristique barcelonaise majeure, à la réputation internationale. 

 

Les visiteurs du monde entier se pressent chaque jour pour voir de plus près ce temple mythique. Selon les données du service de la construction, plus de 4,5 millions de personnes l’ont visité l’an dernier. La mairie dénombre 20 millions de personnes qui l’ont admiré depuis l’extérieur. 

 

La première pierre de l’édifice a été posée le 10 mars 1882, mais c’est Antoni Gaudí qui prend le relais des travaux en 1883, grâce à son projet plus ambitieux. Il décède malheureusement en 1926, sans avoir vu l’oeuvre terminée, alors qu’il a consacré le reste de sa vie à cette construction.

 

Si aujourd’hui, les constructeurs actuels de ce vaste projet sont capables de donner 2026 comme date de fin, c’est grâce aux nouvelles technologies. L’actuel directeur de la construction de la Sagrada Familia, Jordi Faulí, a expliqué dans une interview à El País qu’il s’agit d’un projet exigeant et les technologies permettent de gagner beaucoup de temps.

 

Il raconte que Gaudí a toujours voulu être novateur dans les techniques de construction, même si celles utilisées aujourd’hui reste incomparables à celles de son époque. Par exemple, il avait commencé la façade de la Nativité sans grues.

 

Imprimante 3D et réalité virtuelle

L’architecte catalan souhaitait toujours utiliser au maximum la dernière technologie du moment. Une des premières techniques utilisée fut la statique graphique, pour comprendre comment pouvait tenir la pierre par rapport à une courbe. Grâce à elle, les constructeurs ont pu intégrer des formes nouvelles et surprenantes à la Sagrada Familia.

 

Afin de pouvoir réaliser les formes complexes, l’expert confie qu’un logiciel d’ingénierie d’aéronautique a été nécessaire à l’équipe de construction. Les programmes informatiques de dessin ont permis de se rapprocher le plus possible du projet original de Gaudí. Par exemple, les pièces de chaque maquette ont pu être numérisées directement sur un ordinateur. Les imprimantes 3D permettent de créer les modèles de plâtre. Quant à la réalité virtuelle, elle offre une idée très précise des plans. Elle permet de mieux observer et prendre en compte différents paramètres, par rapport à un écran classique.

 

Jordi Faulí, conclut en disant que « Gaudí avait dit une fois à un de ses clients qu’il n’était pas pressé. Et c’est vrai ». Reste à attendre 2026 pour admirer ce temple impressionnant, avec sa tour centrale de 172 mètres de hauteur. Soit un siècle après la mort de Gaudí.

A voir aussi

VRrOOm Wechat