La Réalité Virtuelle soigne vos phobies

Category: 
La Réalité Virtuelle soigne vos phobies
25 Octobre, 2016

C2CARE SOIGNE LES PHOBIES AVEC LA RÉALITÉ VIRTUELLE
 
Romain Streichemberger est « né une manette dans la main ». Pierre Gadea est un entrepreneur dans l’âme. Amis de longue date, ils ont co-créé C2Care, « une société à leur image, ambitieuse et humaniste ». Avec le soutien d’un médecin spécialisé dans le traitement des phobies via la réalité virtuelle, ils ont lancé une technologie unique en France, validée scientifiquement, pratique et accessible sur un marché vierge de toute offre. Leur idée ? Exposer graduellement un patient atteint de phobies ou de troubles anxieux à différents niveaux d’anxiété grâce à un casque de réalité virtuelle. Hyperréalistes et suivant un protocole médical précis, les environnements C2Care permettent une immersion totale. De la claustrophobie au vertige en passant par la peur de l’avion, de la foule ou des petites bêtes, chaque phobie a son environnement.
 
DE L’ACCÉLÉRATION AU LANCEMENT
 
Dès 2015, l’idée convainc l’Accélérateur By TVT. Les deux créateurs feront partie de la première saison. Une expérience unique, un réel booster pour leur projet : « Avant l’Accélérateur, nous étions deux à travailler sur ce projet. À la sortie, 48 personnes, dotées d’expertises, avaient au moins travaillé une heure sur C2Care », raconte Pierre Gadea. En mai 2016, ils se lancent dans le grand bain. En moins de 24 heures, leur technologie, qui adresse indirectement plus de 6 millions de Français souffrant de troubles anxieux, fait le buzz. Pour les médias, ils sont les entrepreneurs de demain !

DES RETOURS QUI DONNENT ENVIE D’AVANCER
 
 
Trois mois plus tard, des partenariats sont en cours de négociation avec différents CHU français, 70 praticiens ont choisi de s’équiper et leurs retours sont plus qu’encourageants : l’outil leur facilite la vie, il leur procure des résultats fantastiques dans leur pratique quotidienne, il redonne un coup de jeune à la profession.
 
Du côté des patients aussi, les témoignages donnent à Romain et Pierre l’envie d’avancer et de réussir. « Souffrante d’aviophobie, Agnès a pu partir en voyage en avion avec sa petite fille ; Jérôme a repris le volant de sa voiture, sur autoroute, après 10 séances ; l’une de nos premières patientes, claustrophobe après être restée trois jours sous terre suite à un tremblement de terre, a pu retourner dans un ascenseur », raconte Pierre Gadea.
 
C2CARE GRANDIT
 
La start-up toulonnaise emploie désormais neuf personnes et propose le traitement de 9 phobies et des environnements de relaxation. Depuis septembre, de nouveaux environnements traitent les troubles du comportement alimentaire. En octobre, elle offrira la possibilité de soigner les addictions au tabac.
 
Demain, sa palette de produits continuera d’évoluer et de se diversifier. La techno, c’est bien, mais elle doit s’accompagner d’une indispensable évangélisation. C2Care était présente lors de l’America’s Cup : avec une entreprise partenaire, Framiral, ils ont mis au point un couple « réalité virtuelle/machine » autour de la rééducation vestibulaire et le traitement du mal de mer. Ses équipes participeront aussi à trois congrès d’ici à la fin de l’année ; ses créateurs initient des collaborations avec des associations de thérapeutes et sont invités par des écoles de psychologies et centres de recherche.

 

A voir aussi

VRrOOm Wechat