"La Réalité Virtuelle Partagée": Ca existe !

Category: 
"La Réalité Virtuelle Partagée": Ca existe !
02 Février, 2017

Un développeur a réussi à faire fonctionner ensemble le casque de Microsoft et celui d’HTC pour dresser un pont entre réalité virtuelle et augmentée. Bluffant.

Et si la prochaine évolution de la réalité n’était ni virtuelle, ni augmentée, ni mélangée, mais partagée ? Alors que l’offre de matériel et de produits commence doucement à décoller et que la grande famille de la réalité « virtuelle » voit naître en son sein des courants dissidents, un jeune développeur, Drew Gottlieb, vient de réussir une performance technologique qui pourrait bien filer un coup de fouet à la démocratisation de ces technologies.

Armé d’un casque de réalité virtuelle HTC Vive et de lunettes de réalité augmentée HoloLens de Microsoft, il est parvenu à faire communiquer les deux en temps réel : grâce à son logiciel, l’utilisateur de l’HoloLens voit se matérialiser l’environnement virtuel du Vive en réalité « mélangée », superposée à son champ de vision.

Pourquoi c’est important ? Car si la réalité virtuelle propose une expérience immersive extraordinaire, elle le fait au détriment de… la réalité, justement. Un casque de réalité virtuelle a donc énormément d’avantages mais présente le défaut d’être excluant.

L’expérience se fait seul, en pleine isolation sensorielle, ce qui colle mal avec l’idée de partage inhérente au jeu vidéo et, plus généralement, aux nouvelles technologies. Le système de Drew Gottlieb, une application appelée HoloViveObserver qui se base sur le kit de développement d’HoloLens et le service de mise en réseau de la plateforme Unity, permet désormais à un autre utilisateur en réalité mélangée de « rejoindre » celui qui crée dans un monde virtuel (ici, des figures géométriques). Il peut alors regarder son travail, voire interagir avec lui dans cette « réalité partagée ». C’est pas beau ça ?

Si la synchronisation des deux mondes est encore imparfaite, son système ne limite théoriquement pas le nombre d’utilisateurs. Nous sommes donc tout à fait en droit d’imaginer des réunions de travail entre architectes, designers ou artistes, une seule personne contrôlant l’objet tandis que les autres échangeant leurs idées…

Du moins pour l’instant, car il est probablement possible de synchroniser également les contrôleurs des différentes machines. Sinon, l’utilisateur de l’HoloLens pourra toujours hurler à celui qui porte le Vive « passe-moi la manette, j’ai une idée ! », avant de jolis pugilats en réalité partagée.

Une nouvelle preuve qu’ouvrir ses plateformes aux développeurs est toujours une bonne idée, d’autant que Gottlieb a également mis son code source sur GitHub.

A voir aussi

VRrOOm Wechat