La compétition automobile avec l'HoloOak

Category: 
La compétition automobile avec l'HoloOak
17 Juin, 2018

LE SCAN SPORT - Un logiciel de réalité augmentée permet désormais aux écuries de course automobile de simuler des situations de panne en pleine course dans un stand virtuel et de les résoudre le plus rapidement possible en équipe.

 

Se glisser dans la peau d'un chef d'écurie et d'un mécanicien pendant les 24 Heures du Mans lorsqu'intervient une panne sur un bolide en pleine course et la résoudre le plus rapidement possible, l'expérience est désormais rendue possible grâce à l'HoloOak, une expérience interactive développée par Dassault Systèmes en collaboration avec le constructeur automobile de voitures de course Onroak Automotive.

 

Le Figaro a pu tester il y a quelques semaines ce système de réalité augmentée et totalement immersive qui permet de gérer une situation de crise en temps réel, à l'occasion de sa présentation du Festival Automobile international à Paris. Le principe est simple: les participants, en l'occurrence une jeune femme (chef d'équipe) et l'auteur de ces lignes (mécanicien), se retrouvent autour d'une coque en carbone d'un proto de course. Une fois les lunettes 3D enfilées, la voiture se digitalise en mode 3D et chaque individu voit l'autre sous la forme d'un avatar. Vous voilà plongé dans un environnement représentant un stand d'écurie de course avec votre binôme qui vous fait face.

On vous avertit alors d'une panne intervient pendant l'épreuve mancelle. La voiture est rentrée rapidement au stand par quatre membres virtuels de votre équipe. Une fois à l'arrêt et en place, plus de temps à perdre! C'est à vous de prendre la bonne décision pour résoudre le problème en un minimum de temps en collaborant au mieux avec votre partenaire alors qu'apparaissent sur votre champ de vision des options qu'il faut valider ou non en pointant l'index (qui fait donc office de souris virtuelle).

 

Pour tout vous avouer, la panne simulée ce jour-là n'avait rien d'insurmontable. Une simple pièce à retirer et à changer et le tour était joué. Mais encore fallait-il réussir à bien coordonner les opérations en se montrant efficace avec mon chef d'équipe, premier décisionnaire. Ce qui semble avoir été globalement le cas puisque j'ai rempli mon rôle d'exécutant sans trop m'éparpiller dans le stand. Mission réussie donc, avec, en prime, un léger mal de crâne lorqu'on retire les lunettes alors que l'intervention n'a duré qu'une dizaine de minutes tout a plus. Un effet indésirable assez fréquent m'a-t-on assuré...

 

A l'échelle industrielle, cet outil pourrait permettre d'améliorer la conception et la fabrication d'objets en matériaux composite et en fibre de carbone où se mêlent très haute technologie et savoir-faire humain. Mais dans le domaine du sport auto en pleine course, application pourrait être très précieuse aussi. «L'expérience de réalité augmentée HoloOak préfigure les courses automobiles du futur, au carrefour entre la technologie, la performance et l'aventure humaine», explique Anne Asensio, designer, vice-présidente du Design Experience chez Dassault Systèmes.

«Nous pourrions par exemple travailler sur des scenarios de ravitaillements et trouver la meilleure procédure pour changer les pneus. On modélisera la meilleure façon de changer les quatre roues dans un temps record compte tenu des règles souvent des différentes selon les compétitions», analyse de son côté Jacques Nicolet, le président de Onroak Automotive.

 

L'ancien pilote d'Endurance qui se consacre désormais à ses activités d'hommes d'affaires mise beaucoup sur cette technologie. Avec l'espoir qu'à terme, celle-ci permette aux équipes de gagner en efficacité, d'économiser des coûts et améliorer la performance globale d'une équipe même si rien ne remplacera la mise en situation réelle.

A voir aussi

VRrOOm Wechat