Industrie 4.0 : la VR chez Schneider Electric

Category: 
Industrie 4.0 : la VR chez Schneider Electric
11 Avril, 2018
© Schneider Electric

 

Le site de production spécialisé dans les contacteurs électriques a effectué sa mue. Objectif : devenir une usine du futur et l’unité pilote du groupe.

 

Le site Schneider Electric France, au Vaudreuil, dans l’Eure, a récemment reçu le label de l’Alliance industrie du futur. La certification d’une mue engagée ces derniers mois à grand renfort de réalités virtuelle et augmentée.

 

L’enjeu est de taille : cette unité de l’Eure (deux autres sont situées à Pacy-sur-Eure et Beaumont-le-Roger, les seules du Grand Ouest), où travaillent 360 collaborateurs, dont 15 % d’intérimaires, doit servir de base de déploiement à l’ensemble des sites de production du groupe.

 

L’usine spécialisée dans les contacteurs électriques est désormais entièrement connectée et pour partie robotisée. Cependant, « l’humain y conserve sa place et gagne en sécurité, flexibilité, productivité », notent ses dirigeants.

 

Gains de productivité et d’énergie

Les objectifs, que poursuit Schneider, sont multiples. Outre des gains de productivité grâce à la robotisation de certaines tâches ou en étant prédictif sur les pannes et la maintenance de l’outil de production, Schneider a renforcé la cybersécurité de ses données informatiques.

 

En termes de sécurité, le recours à la réalité virtuelle permet d’analyser toutes sortes d’anomalies pouvant survenir dans le processus de production. Et ce, sans que l’opérateur ou le technicien ne soit dans l’obligation de soulever le capot ou la protection de la machine.

 

Consommation énergétique

Le site du Vaudreuil produit 12 millions de contacteurs électriques par an et compte bien optimiser son bilan énergétique via sa transformation numérique. « Un tableau de bord est désormais disponible pour voir en temps réel la consommation énergétique en fonction du niveau de production, précise Marc Fromaget, directeur activité industrie. Le retour sur investissement des technologies déployées devrait être inférieur à deux ans. »

A voir aussi

VRrOOm Wechat