Industrie 4.0: attirer les talents à l'ère du digital

Category: 
Industrie 4.0: attirer les talents à l'ère du digital

Tribune de Gilles Pacaud, directeur général Rockwell Automation France.

 

Le principal atout de n'importe quelle entreprise est son personnel. Les collaborateurs constituent le cœur et l'âme de l'entreprise, et cela reste tout aussi vrai à l'ère de digitalisation. Mais comme le secteur évolue, les entreprises doivent s'adapter pour faire face aux énormes pressions exercées sur ses plus précieuses ressources :

 

Les employés qualifiés sont difficiles à trouver. C'est un fait bien connu et la plupart des entreprises industrielles ont rencontré des problèmes pour recruter les talents dont ils ont besoin. Le problème devient de plus en plus aigu avec la croissance de l'économie mondiale et au fur et à mesure que les ingénieurs expérimentés partent à la retraite.

 

Les fonctions professionnelles évoluent. La nature profonde des compétences industrielles – ce désir et cette capacité à résoudre des problèmes – reste la même ; mais elle évolue vers des prises de décisions appuyées par la technologie et les données, plutôt que par des tâtonnements, l'instinct et l'expérience.

 

Les collaborateurs changent. La génération du millénaire a rejoint les effectifs, et la génération dite « Z » lui emboîte le bas. Sur le lieu de travail, nous sommes à l'ère des « enfants du numérique », ceux qui ont grandi avec la technologie des appareils connectés et qui attendent de tout progrès technologique qu'il simplifie la vie. Il semble évident que cette génération perçoit différemment la fonction de l'emploi occupé dans l'équilibre général de leur vie. La génération Millenials n'est pas poussée par les mêmes forces que les générations précédentes. La question qui se pose donc est : les entreprises industrielles peuvent-elles s'adapter suffisamment pour attirer ces talents ?

 

Voici mes principales recommandations pour faire face aux trois grandes pressions exercées sur les effectifs et devenir un employeur de choix à l'ère de l'industrie digitale :

 

- Combler le déficit de compétences par la formation, notamment en s'appuyant sur l'expertise des collaborateurs les plus expérimentés ;

- Un environnement et des outils modernes sont indispensables pour attirer les meilleurs talents et l'iGénération. De plus, votre usine a besoin d'une technologie simple et intuitive. Pensez donc en termes de systèmes ouverts, de réalité virtuelle et d'intégration des technologies grand public ;

- Être vraiment éthique et solidaire. Une approche qui profite à l'ensemble des collaborateurs ;

- Comprendre les motivations de la génération Millenials, (ce n'est peut-être pas une question d'argent). Ce court rapport élaboré par ManPower Group offre quelques pistes de réflexion et peut faire tomber quelques stéréotypes ;

- Favoriser le perfectionnement des employés. Amener des talents dans l'entreprise est le premier pas, mais les conserver et leur donner les moyens de se perfectionner exigent que l'entreprise s'engage réellement à encourager les collaborateurs à se perfectionner au sein de l'entreprise.

 

Des employeurs les plus prisés, tels que Google et SAS, adoptent une approche plus horizontale de la hiérarchie et une attitude flexible et collaborative vis-à-vis de l'emploi. N'oubliez pas que, sur le plan des compétences requises à l'ère de l'IIoT, il s'agit justement des entreprises en concurrence pour les talents dont vous avez besoin !

A voir aussi

VRrOOm Wechat