Forum virtuel des métiers à Issoudun

Category: 
Forum virtuel des métiers à Issoudun
27 Février, 2018

Valentin est séduit et bluffé. Après une plongée de deux minutes dans l’univers des transports à l’aide d’un casque de réalité virtuelle, il a une idée beaucoup plus concrète de cette profession. « Ce n’est pas du tout la même chose que de regarder une vidéo classique. Là, on est projeté dans l’entreprise, parmi les salariés, comme si on était nous aussi un employé.

 

Moi, je veux travailler comme mécanicien auto mais franchement, j’ai été impressionné par le rythme de travail dans les transports », confie l’élève de 3e.Avec quinze autres camarades – répartis en groupes de cinq à six élèves sur trois séances – il a participé à une expérience de « forum virtuel des métiers ».

 

 « L’idée est de leur donner une meilleure connaissance des métiers en dépassant les stéréotypes habituels, par le biais d’un support attractif pour eux : la réalité virtuelle. Ce casque, c’est une porte d’entrée pour faciliter la découverte d’un métier qu’ils n’auraient peut-être pas la curiosité de vouloir découvrir. Ça ne remplace par une visite ou un stage en entreprise mais c’est un bon complément », explique Marion Pérrinet, psychologue et conseillère en orientation.

Elle a initié cette expérimentation avec Anthony Jousselin, professeur documentaliste. Grâce à eux, le collège Balzac a ainsi fait partie des quatre établissements scolaires français retenus pour participer à cette expérience de « forum virtuel des métiers » proposée par « Web pédagogique », une société spécialisée dans le contenu numérique pédagogique. 

 

Parmi les quatre établissements testés en France

Ce test grandeur nature doit permettre à l’entreprise d’affiner son outil qu’elle mettra ensuite à la disposition des collèges et lycées qui le souhaitent. Chacune des trois séances de projection a ainsi été suivie d’un « débriefing », où les élèves ont pu donner leur avis sur la technique et la prise de vue.

 

De son côté, Marion Pérrinet a travaillé avec eux sur les perceptions qu’ils avaient des métiers avant de visionner le film. Pour les comparer avec leur vision une fois la vidéo regardée. L’expérience a pris fin vendredi dernier. Elle est jugée très positive par le collège qui se verrait bien utiliser cet outil ponctuellement. 

 

« Notre rôle est d’aider les élèves à choisir leur orientation avec lucidité, souligne Eric Gerbaud, principal de Balzac. Comme pour les stages, cette séquence d’observation du milieu professionnel par le biais de la réalité virtuelle ne présage en rien de leur orientation future. Elle est un outil de plus pour les aider à grandir et à se familiariser avec l’univers professionnel. A 14 ans, il n’est jamais facile de se projeter sur son avenir. Connaître les codes du milieu du travail et les voies à emprunter pour y entrer ne peut que faciliter leur réflexion. » 

A voir aussi

VRrOOm Wechat