Forum des images : Michael Swierczynski parle de VR

Category: 
Forum des images : Michael Swierczynski parle de VR
06 Octobre, 2017

Michael Swierczynski est le directeur du développement numérique et du Paris Virtual Film Festival au Forum des images. Convaincu de l'importance de la réalité virtuelle au sein de la création audiovisuelle, il a inscrit son développement dans la programmation plurielle du Forum des images, en créant un festival et en se lançant dans la production d'expériences VR.

 

Qu'est-ce qui a déclenché l'envie de produire et de réaliser des films en VR au Forum des images ?

L'envie de prendre part aux innovations les plus récentes. Le Forum des images doit abriter toutes les formes d'images et pas seulement des films. Et en soutenant la réalisation d'oeuvres en VR, nous nous sommes rendus compte que cela faisait venir un public différent. L'idée était d’amener un jeune public au sein d'un lieu physique pour une expérience numérique.

 

Cette activité de production est-elle une nouveauté pour le forum ?

Même si historiquement le Forum était producteur, en particulier de films documentaires, ça n'était plus le cas récemment. Nous avons donc commencé par des web séries, des captations live... Mais avec la réalité virtuelle, il nous paraissait vraiment pertinent de développer des co-productions propres au Forum, pour constituer un catalogue, et ainsi renouveller l'expérience. Nous n'avons pas un rôle premier de producteur mais il me semblait nécessaire, pour accélerer les choses, de maîtriser la chaîne juridique et de comprendre les mécanismes.

 

Il fallait aussi que les expériences s'intègrent à nos programmes et nourrissent nos séances VR du samedi. Dans ces séances qui débutent fin septembre, vous pourrez retrouver un de nos premier films intitulé « Paris, l'envers du décor ». C'est une visite virtuelle du Musée d'Orsay. Nous avons décidé de façon naturelle de nous servir du magnétisme de la ville de Paris et de la beauté de ses monuments. Il était difficile de se lancer dans un travail de fiction, trop lourd et trop coûteux. Nous profitons ainsi d'avoir un accès privilégié à la culture, aux institutions culturelles.

 

Nous avons donc réalisé un film VR  sur le Musée d'Orsay mais aussi l'église Saint-Eustache et l'Hôtel de Ville. Nous allons certainement travailler prochainement sur le Palais Garnier, un des plus beaux opéras avec le plafond de Chagall. Ce qui est incroyable c'est que nous allons peut-être faire revenir un profil de Parisiens mais aussi de touristes pour découvrir la face cachée de lieux célèbres, l'envers d'un décor auquel ils n'ont pas accès habituellement.

 

Ce sont tous des lieux publics, est-ce une volonté du Forum d'utiliser uniquement ce type de lieux ?

 Nous valorisons la ville, nous valorisons le patrimoine, c'est aussi une mission de service public.

 

Les premiers films nous les avons fait en partenariat avec TV5 monde et nous avons plusieurs partenaires mais l'idée c'est qu'ils soient accessibles à tous. Ils sont d'ailleurs disponibles sur nos chaînes et sur nos réseaux sociaux. Notre rôle d'institution culturelle ouverte à tous les publics est aussi incarnée dans cette action de valorisation de monuments qui font partie de la mémoire collective.

 

Avez-vous d'autres productions en cours ?

Nous avons une projet de production avec Red Corner sur Paris en 2050. Une œuvre qui nous projettera dans la ville du futur avec une technologie du futur. Tout reste à écrire mais on y parlera bien sûr d'intelligence artificielle. Je ne peux pas trop vous en dire plus aujourd'hui. 

 

Mais pourquoi encore sur Paris ? Est-ce l'unique sujet auquel vous vous destinez ?
 
Non, pas du tout. On pourrait faire autre chose mais cela nous a semblé tellement naturel et accessible que nous l'avons adopté immédiatement. Nous n'allions pas nous lancer tout de suite dans la fiction ou l'animation. Mais demain nous pourrions nous détacher de la ville de Paris comme sujet pour imaginer d'autres narrations. Mais tous ces monuments nous environnent, cela serait dommage de ne pas en profiter pleinement.

 

Sarah Rozenbaum

A voir aussi

VRrOOm Wechat