Facebook vs Apple: la guerre des plateformes AR

Category: 
Facebook vs Apple: la guerre des plateformes AR
14 Juin, 2017
Le contexte de cette guerre de la réalité augmentée
Il faut remettre dans le contexte cette guerre de l'AR pour ceux ou celles qui n’auraient pas suivi le début.
En 2016, Facebook avait annoncé sa vision pour l’entreprise qui l’entérinerait définitivement comme une entreprise technologique et non seulement comme une holding regroupant des plateformes sociales (Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp).
Quant à Apple, depuis 10 ans c’est le mobile qui tire et a même explosé ses revenus et sa capitalisation boursière.
Le mobile, c’est le parfait support pour la réalité augmentée. Avec son parc, Apple a une belle opportunité dans les mains (sans jeu de mot…).
Enfin il faut rappeler aussi pour contextualiser, l’évolution technologique que nous vivons depuis les années 70-80.
Dans un article précèdent, j’évoquais la « suite » en terme de technologie.
Nous somme dans la phase Mobile First par le taux d’équipement et les usages.
Dans les années à venir, la réalité augmentée et virtuelle ainsi que l’IA seront le nouveau cycle technologique poussant les sociétés.
On comprend mieux pourquoi les GAFA se positionnent toute sur ces créneau.
Il suffit de voir les informations que nous relayons quotidiennement : l’assistant virtuel de Google « Assistant », Amazon avec « Echo » pour l’intelligence artificielle. Pour la réalité augmentée, Facebook a crée son studio pour faciliter la tâche des développeurs et les inciter à travailler dessus. 
Apple, dernièrement a annoncé ARKit pour booster l’AR sur iOS.
 
Facebook versus Apple, le combat de l’AR
Sur la bataille des chiffres, Facebook a une avance indéniable sur Apple.
Fin 2016, Facebook, c’est 1,8 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde.
Soit environ 53% des internautes dans le monde.
Belle performance ! Si on prend Apple, fin 2016, la compagnie annonçait plus de 211 millions d’iPhone vendus dans le monde.
Pour un nombre de 2,1 milliards de personnes utilisant des smartphones dans le monde, c’est aussi une jolie performance.
Bref quand on sait que la masse l’emporte souvent, Facebook peut prétendre gagner. Mais…
Oui il y a un « mais ». Il faut rappeler que Facebook, malgré ses filiales technologiques, reste une application mobile.
Ce qui nécessite un support comme un smartphone. Une élément centrale que ne possède pas encore Facebook.
Ce qui est le cas d’Apple avec son gigantesque parc d’iPhone dans le monde.
À cela s’ajoute que les développeurs, éditeurs et marques savent qu’il est risqué de confier encore des éléments à Facebook.
Ce dernier ayant déjà beaucoup de data. Avec la plateforme Facebook Camera Effects, c’est s’ancrer encore plus chez Facebook.
Du coup l’alternative d’Apple avec l’ARKit est séduisante et vu les premiers prototype, le rendu est à la hauteur de la qualité d’Apple :
Surprenant pour Apple, c’est la flexibilité qu’offre la solution ARKit.
Une liberté de mouvement plutôt rare pour la compagnie verrouillant astucieusement ses portes d’entrée.
Tandis que Facebook et sa plateforme Camera Effects est pour le moment ouverte à ses grands partenaires que sont EA Games ou Nike. Stratégie habituelle pour l’entreprise afin de tester ses solutions / services avant de l’ouvrir à tout le monde.
Une question se pose : pourquoi une guerre sur ce terrain là ?
Les projections de revenus potentiels du marché de la réalité augmentée sont estimées à plus de 60 milliards de dollars d’ici 2020 ! On comprend mieux l’engouement des GAFA.
 
Pour le moment, il est beaucoup trop tôt pour conclure la victoire d’un des deux belligérants.
Et puis, je n’ai pas évoqué Snapchat qui a quand été le précurseurs sur la réalité augmentée.
C’est aussi oublier Microsoft qui aurait le moyen de sortir quelque chose de beau.
Il faudra suivre de près les usages et les fonctionnalités de chacun pour savoir qui prendra le « pactole » du marché de la réalité augmentée.

A voir aussi

VRrOOm Wechat