Explosion des centres de réalité virtuelle en France

Category: 
Explosion des centres de réalité virtuelle en France
05 Janvier, 2018

En 2017, les premiers complexes de loisirs dédiés à la réalité virtuelle ont fleuri en France.

 

L’année 2017 restera-t-elle comme l’année de naissance d’une nouvelle industrie du divertissement ? Ces derniers mois, la réalité virtuelle — ou VR (virtual reality), pour les initiés ou les anglophones — s’est lancée dans une frénétique conquête du grand public. Ouverture d’un parcours à la Géode, de plusieurs salles de jeux à Paris, Lille ou encore Lyon : la liste des nouvelles attractions s’allonge de semaine en semaine. Dernier exemple, le lancement le 23 décembre d’un espace permanent dédié à la réalité virtuelle au Muséum d’histoire naturelle de Paris, tandis que New York a ouvert son temple de la VR cet été sur 2 000 m2.

 

Pourquoi un tel engouement ? Parce que cette nouvelle technologie offre des possibilités quasi infinies. Un casque sur la tête et hop! Immergé dans les images, n’importe qui peut marcher sur la Lune, fouiller une épave au fond de la mer, survoler Paris dans la peau d’un aigle… Un dépaysement total à 360°. Et comme l’équipement domestique, à partir de 450 €, reste onéreux, c’est dans ces nouveaux complexes que le grand public découvre majoritairement la réalité virtuelle.

 

Dans la voiture de Sébastien Loeb

Il y a un an, MK2 ouvrait à Paris le premier lieu dédié à la VR en France. « On a dépassé nos projections et la barre des 100 000 personnes », rapporte Elisha Karmitz, l’un des responsables de la société. Et pour 2018, il révèle son intention de « créer dans la capitale et en province de nouveaux endroits » dédiés à la VR où l’on pourra à la fois jouer et voir des films en immersion. « On se sent pionniers dans une nouvelle industrie, c’est un secteur qui crée déjà beaucoup d’emplois, s’enthousiasme Elisha Karmitz. Aux artistes maintenant de s’en emparer. »

 

Car la réalité virtuelle est aussi en train de chambouler le 7e art. Festivals de Cannes et de Venise, Oscars : les plus grands rendez-vous cinéphiliques honorent désormais les créateurs d’œuvres en VR. Un virage que le Futuroscope s’apprête à prendre à 100 à l’heure, et même plus. Le parc de loisirs de la Vienne investit 5,5 M€ pour une attraction prête en avril prochain qui plongera le public dans la voiture du champion de rallye Sébastien Loeb. « On scrute l’évolution de la VR depuis 2014, là on s’est dit que c’était le moment d’y passer », relate Dominique Hummel, le patron du Futuroscope.

 

Mais l’explosion de cette nouvelle technologie ne favorise-telle pas l’isolement de l’individu ? Sophie Legoff, jeune chef d’entreprise à la tête de Virtual Adventure, nouveau complexe en Seine-et-Marne, ne le croit pas : « C’est à nous de donner du sens à ce genre de loisirs. Dans notre lieu, l’aventure se joue en équipe. Et on voit plusieurs générations en même temps. C’est une manière de vivre une expérience tous ensemble. »

 

Où aller:

Vous pouvez trouver tous les centres VR existant près de chez vous, en France ou ailleurs dans le monde , cliquez ici. Par ailleurs, voici trois lieux que nous avons testé pour vous à Paris:

 

Un escape game 2.0 à Carré-Sénart (77)

Vous avez quarante minutes pour aider un vaisseau spatial qui ne donne plus signe de vie. Ouvert à la Toussaint, Virtual Adventure propose avec le jeu Eclipse l'immersion en réalité virtuelle la plus complète du moment. Effet bluffant, tout le corps du joueur est matérialisé dans le jeu grâce à des capteurs. Esthétiquement, l'éruption solaire à laquelle on assiste coupe le souffle, l'intérieur du vaisseau est très riche en détails. Des vibrations, et bientôt des odeurs, renforcent le réalisme. Enthousiasmant !

Virtual Adventure, au centre commercial Carré-Sénart à Lieusaint (Seine-et-Marne). De 21 à 25 €. Virtual-adventure.fr. Autre adresse à Paris : 21, rue du Sentier (IIe), dans l'Escape Lab.

 

Voyagez avec le Petit Prince

Observer un lever du soleil au côté du Petit Prince : une scène bouleversante qu'aucun fan de Saint-Exupéry n'avait pensé vivre un jour. L'atout no 1 de l'animation de quinze minutes proposée en exclusivité au MK2 VR réside dans ce sentiment magique de rentrer dans le livre qui a bercé notre enfance. Alors que les petits, dès 7 ans, s'amuseront avec les jeux d'adresse — allumer les réverbères, déraciner les baobabs... — les grands, eux, seront attendris quand ils arroseront la rose du Petit Prince. Cinq autres aventures sont en cours de développement.

Mk2 VR, 160, avenue de France (Paris XIIIe). A partir de 12 €. Mk2vr.com.

 

Remontez le temps

Ici, pour sauver le monde, il vous faut emprunter une machine à voyager dans le temps. Les différentes époques visitées, des dinosaures aux séjours lunaires, sont reconstituées à merveille. Le jeu, plus basique, permet de ne pas exclure les débutants. Testé l'an passé à Paris, ce concept d'aventure virtuelle à quatre joueurs au maximum a fait des petits en province et à l'étranger

Virtual Room, à Paris (93, rue de Turenne, IIIe), Marseille et Orléans. A partir de 25 € (environ cinquante minutes de jeu). Virtual-room.fr.

 

A partir de quel âge ?

 

Technologie nouvelle, la réalité virtuelle navigue encore à vue pour édicter certaines règles.

Virtual Room, aventure collective de cinquante minutes, pas d’enfants de moins de 12 ans.

A la Géode, ils peuvent commencer dès 9 ans le parcours VR de quarante-cinq minutes.

Au mk2 VR, le Petit Prince est proposé à partir de 7 ans mais ne dure que quinze minutes.

Les fabricants de consoles VR, eux, fixent en général un âge minimum de 12 ou 13 ans.

A voir aussi

VRrOOm Wechat