Détendez-vous en VR sur les autoroutes de France

Category: 
Détendez-vous en VR sur les autoroutes de France
29 Juillet, 2017

Voiture chargée, coffre de toit arrimé, solidement on l'espère, jeux pour les enfants et provisions à portée de main... La bonne nouvelle, c'est que vous êtes enfin prêt à partir. La mauvaise, c'est que vous avez choisi de le faire ce samedi, la pire journée de l'année pour circuler sur les autoroutes de France.

 

Ce samedi est classé noir dans le sens des départs sur absolument tout le territoire national. Dans le sens des retours, c'est orange, voire rouge sur l'arc méditerranéen. Pas besoin d'un décodeur pour traduire ce que cela signifie : difficile de couper aux bouchons, la circulation étant exceptionnellement chargée de 4 heures jusqu'à 20 heures.

 

Pour vous aider à supporter les affres de ce chassé-croisé, vous pouvez compter sur des centaines d'agents chargés d'assurer votre confort et votre sécurité. Agents d'entretien, ouvriers autoroutiers, péagistes, mais aussi restaurateurs et animateurs radio... ils sont les «anges gardiens» des automobilistes, et nous avons choisi de vous présenter Marion, animatrice en charge des activités en réalité virtuelle de l'aire de Labenne.

 

«En seulement quelques minutes de surf, on oublie le stress et l'énervement d'une heure d'embouteillages !» Parmi les innombrables animations gratuites proposées tout l'été sur les aires de repos des autoroutes des vacances, celle assurée par Marion Etcheverry est inédite. Cette Basque de 35 ans invite les automobilistes, ce samedi sur l'aire de Labenne, à quelques kilomètres de Bayonne, sur l'A63, à s'offrir une séance de surf sur les plus belles vagues de la planète. Pas besoin d'enfiler une combinaison en néoprène. On prend place sur une planche et, avec un casque de réalité virtuelle , on tente de garder l'équilibre et d'enchaîner les figures dans le tube d'une vague.

 

«En trois minutes, on enchaîne sept différentes vagues, explique la jeune femme. La vision à 360° du casque et la caméra à détection de mouvements donnent vraiment l'impression d'y être... et d'y arriver facilement même si, comme 95 % de la population, on n'a jamais mis les pieds sur une vraie planche.

 

L'intermède vivifiant est aussi l'occasion, pour Marion, salariée du parc à thème ludo-scientifique de la Cité de la mer à Biarritz, de passer quelques messages. «Faire découvrir l'univers de la mer de façon ludique permet de mieux la connaître et donc de mieux la protéger. On complète ainsi l'action de l'association Surfrider qui sensibilise ce week-end, juste à côté de notre stand, à la biodiversité des océans.»

A voir aussi

VRrOOm Wechat