Comment l'AR influencera nos vies

Category: 
Comment l'AR influencera nos vies
02 Avril, 2018

La réalité augmentée, ou l’association du monde physique et d’éléments numériques, a gagné en popularité auprès des utilisateurs quotidiens de smartphones, car c’est un moyen ludique de prendre des selfies avec des masques de chiens ou des filtres scintillants. Ces outils incitent les gens à communiquer davantage à l’aide des applications de réseaux sociaux, ce qui leur permet de rendre des moments ordinaires plus créatifs et amusants.

 

Cependant, cette technologie qui a débuté comme un divertissement est vouée à devenir le fondement d’applications plus sérieuses. De la même manière, la réalité virtuelle, d’abord été utilisée pour les jeux vidéos, est aujourd’hui devenue un outils pour la formation médicale ou les simulations de toutes sortes. La réalité augmentée devrait bientôt devenir omniprésente, et pas seulement sur Instagram ou Snapchat.

 

La réalité augmentée pourra se transformer en « objectif magique » à travers lequel on pourra voir le monde à l’aide de notre smartphone. Voici six manières dont cette technologie peut améliorer les tâches et les activités quotidiennes.

 

1. L’orientation. 

Que vous soyez un touriste cherchant où déjeuner à Manhattan ou un livreur de marchandise, vous disposez tous de GPS sur vos smartphones. À court terme, la réalité augmentée pourra assister l’orientation en nous montrant des panneaux virtuels sur nos téléphones.

 

Elle pourra nous permettre, par exemple, de localiser des amis dans un grand parc pour pouvoir les rejoindre. Cependant, avec le développement et l’adoption d’appareils portables, comme des lunettes, la réalité augmentée pourrait être utilisée pour une orientation plus fluide. Cette application pourrait devenir le fer de lance de cette technologie.

 

2. Les jeux et jouets. 

Le jeu Pokémon GO a marqué un tournant dans l’histoire de la réalité augmentée lorsqu’il a été lancé en juillet 2016. Il est vite devenu l’un des jeux sur smartphones les plus populaires de tous les temps. En incrustant des personnages virtuels dans des lieux réels, ce jeu a prouvé que la réalité augmentée est extrêmement attractive pour le grand public. Contrairement à la réalité virtuelle qui permet de s’immerger entièrement dans un monde virtuel, il est possible d’interagir avec des amis ou des utilisateurs avec la réalité augmentée.

 

Derrière l’attractivité pour les consommateurs se cache également une réelle opportunité commerciale. En juillet, SurveyMonkey estimait que Pokémon GO avait généré 6 millions de dollars (4,88 millions d’euros) de chiffre d’affaire par jour. Un jeu de réalité virtuel plus simple pourrait consister à s’occuper d’une plante virtuelle dans son bureau ou d’un animal de compagnie imaginaire. Les applications mobiles de réalité augmentée sont également développées pour des jouets. Par exemple, Seedling, une entreprise de Los Angeles commercialise des oursons en peluche intégrant la réalité virtuelle et aidant les enfants à apprendre à résoudre certains problèmes.

 

3. La formation.

 De la même manière que la réalité virtuelle peut aider la scolarité, la réalité augmentée pourrait être utilisée comme un outils d’apprentissage, aussi bien pour un collégien étudiant la biologie cellulaire ou un menuisier apprenant une nouvelle technique. Le coût décroissant de smartphones et leur démocratisation parmi les enfants aideront cette tendance.

 

Alors que son utilisation actuelle est plutôt simple, la réalité augmentée pourrait mieux servir l’apprentissage que la réalité virtuelle à court terme. En dehors des salles de cours traditionnelles, les tutoriels avec réalité augmentée pourrait remplacer les tutoriels YouTube actuels.

 

4. L’art. 

Certains technologues, comme le PDG de Facebook Mark Zuckerberg, n’arrêtent pas de dire que l’automatisation et les algorithmes pourront permettre à l’humain de dédier plus de temps à ce qui est typiquement humain : la création. Les graffitis que l’on retrouve actuellement sur les murs de nos villes pourraient se transformer en art en réalité augmentée dans les années à venir, et au lieu de peindre sur des chevalets, les enfants pourront peindre à l’aide de leurs téléphones.

 

Heather Day, une artiste a créé une installation imitant les coups de pinceaux et les coulures de peinture grâce à la réalité augmentée. Cette installation liée en partie au campus de Facebook à Menlo Park dans le New Jersey, permet aux visiteurs d’utiliser leurs smartphones pour peindre les murs, les plafonds et le sol afin de pouvoir voir du bleu et du jaune en 3D à l’aide de leur smartphone. Avec le temps, la technologie SLAM permettra aux gens de faire des bâtiments ou des objets artistiques en réalité augmentée et de les localiser afin que les futurs visiteurs puissent voir et interagir avec la création en question à l’aide de leur téléphone.

 

5. Découvrir des choses sur les gens, les endroits et les objets.

Aujourd’hui, nous nous tournons vers Google pour répondre à nos questions ou pour trouver toutes sortes d’informations. Dans les années à venir, nous utiliserons certainement les appareils photo de nos smartphones et la réalité augmentée pour faire des recherches. Tenir notre téléphone devant une statue lors d’une exposition ou devant un monument historique pourrait générer des bulles

 

d’information ou des animations qui pourrait nous en dire davantage sur ce que nous voyons (Google a récemment lancé une application appelée Lens, compatible avec Android, permettant aux utilisateurs de scanner un objet afin d’obtenir des informations, comme la nom d’une fleur ou la race d’un chien, la création d’un contact à partir d’une carte de visite ou l’identification d’un monument). On pourrait également imaginer un casque pouvant être porté par un orateur sur scène et qui pourrait lire les expressions faciales des membres du public afin de donner à l’intervenant des retours visuels sur le niveau d’intérêt (ou d’ennui) de l’audience. 

 

6. Les messages stockés dans des lieux.

Les messages photo ou vidéo dotés d’effets spéciaux arrivent directement dans les boîtes de réceptions de nos proches. La technologie SLAM, permettant de se souvenir où sont placées les œuvres d’art pourrait également être utilisée dans les années à venir pour nous permettre de récupérer des messages de collègues ou d’amis laissés dans des endroits spécifiques détectés par nos smartphones. Par exemple, il serait possible de laisser des recommandations pour un ami dans un restaurant, ou de laisser un bouquet de fleur virtuel accompagné d’une carte à la maison pour la personne partageant votre vie.

 

La réalité augmentée n’en est qu’à ses prémices, mais les cadres travaillant dans cette technologie insistent sur le fait que de nouvelles applications surprenantes seront découvertes au fur et à mesure de son développement. Nous savons maintenant que la réalité augmentée ne sert pas seulement à mettre des casques de spationautes à des petits chats mais qu’elle a de nombreuses applications utiles.

A voir aussi

VRrOOm Wechat