Clients et SAV passent à la VR chez Porsche

Category: 
Clients et SAV passent à la VR chez Porsche
26 Février, 2018

La réalité augmentée et la réalité virtuelle ont ouvert des perspectives complètement nouvelles pour les ventes chez Porsche – tant pour les clients que pour le service après-vente. Alors que les clients ont la possibilité d’explorer le monde de Porsche de manière encore plus approfondie et, surtout, interactivement, ces technologies futuristes aident le personnel technique dans les ateliers des Centres Porsche à résoudre plus facilement des problèmes techniques complexes.

 

La «Mission E Augmented Reality», créée lors d’une collaboration avec Google, est particulièrement intéressante pour les clients. Cette connexion entre le monde physique et numérique permet aux passionnés d’avoir un avant-goût du futur de Porsche. La première voiture de sport purement électrique de la marque de Zuffenhausen, la Mission E, sera lancée à la fin de l’année 2019. Dans les magasins éphémères ou les salons, les fans peuvent déjà voir les détails intérieurs et extérieurs. soit du concept car Porsche Mission E ou une miniature – en utilisant une application et la réalité augmentée.

 

L’application intelligente de la réalité augmentée permet également d’afficher non seulement l’animation de l’aérodynamique en mode rayons X, mais aussi les technologies complexes de l’entraînement de la voiture et des batteries. Une nouvelle étape de développement permettra d’accéder à l’expérience de réalité augmentée n’importe où et à n’importe quel moment.

Photos : Porsche

 

La réalité virtuelle peut améliorer les compétences des employés du service après-vente

Pendant ce temps, Porsche utilise les nombreuses possibilités offertes par la réalité virtuelle (VR – Virtual Reality) pour améliorer les compétences des employés du service après-vente. Les technologies complexes peuvent être clairement démontrées par l’utilisation de lunettes VR. En portant les lunettes, l’employé est immergé dans un atelier virtuel, où il y a, par exemple, plusieurs exemples de la Panamera 4 E-Hybrid actuelle. Avec ces véhicules, les employés apprennent à interagir avec les modèles virtuels, à explorer les composants essentiels du système haute tension et sont pris en charge par exemple par la séquence de réparation précise d’une batterie haute tension.

 

Un drone accompagne l’employé dans l’atelier virtuel. Il assume le rôle de formateur et donne des conseils sur les actions à réaliser. L’apprentissage virtuel offre des possibilités pratiquement illimitées d’acquérir des connaissances sur les systèmes et les fonctions du véhicule. Les lunettes VR peuvent, par exemple, fournir une vue des câbles électriques, qui sont cachés dans le véhicule réel. Un autre avantage est que les employés peuvent également apprendre virtuellement des procédures d’entretien délicates, sans aucun risque. Si la formation en réalité virtuelle ne devrait jamais remplacer une formation supplémentaire sur des véhicules réels, elle peut constituer une base idéale sur laquelle s’appuyer.

A voir aussi

VRrOOm Wechat