CAVE, l’expérience VR la plus impressionnante du moment ?

Category: 
CAVE, l’expérience VR la plus impressionnante du moment ?
22 Février, 2017

Le CAVE est sans conteste la solution offrant la plus impressionnante immersion en réalité virtuelle. Cependant, le grand public n’a pas vraiment connaissance de son existence, surtout depuis l’arrivée massive des casques immersifs sur le marché.

Le CAVE (Cave Automatic Virtual Environment) ou Cube immersif 3D est un système d’immersion en réalité virtuelle, une technologie pourtant peu récente dont la démonstration a eu lieu pour la première fois lors du séminaire américain portant sur l’infographie SIGGRAPH en 1992 par des chercheurs de l’université de l’Illinois de Chicago.

Ce cube a donc été développé bien avant les casques de réalité virtuelle ! Cependant, le coût du CAVE est très élevé en plus de son encombrement, ce qui le rend encore très peu connu du grand public. Par contre, ses applications sont multiples, surtout dans l’industrie automobile, mais on le retrouve aussi en archéologie, en architecture, en géologie, en biologie, en météorologie, en médecine et en physique.

Le fonctionnement du cube immersif 3D est plutôt simple, la seule grosse difficulté est que ce dernier nécessite pas mal de matériel et des réglages pointus. Le CAVE n’est autre qu’une pièce composée de deux murs basiques (mais ce nombre peut être porté à cinq) dans laquelle des images tridimensionnelles sont projetées sur les murs et le sol. Ces images sont de la même nature que celles projetées dans les cinémas équipés de la 3D (voir schéma ci-dessous).

Du fait de la faible distance de projection, le système assurant cette tâche est naturellement en très haute définition. L’utilisateur porte alors des lunettes spéciales et se trouve au centre de la pièce pour être intégralement immergé dans cet environnement virtuel. Le son produit par des haut-parleurs habituellement installés dans les angles est également en 3D.

Le cube est également fourni en capteurs de mouvements grâce à des caméras infrarouges suivant la progression de l’utilisateur. Ainsi, un ordinateur est associé au projecteur 3D pour chaque mur afin de calculer en temps réel les déplacements de l’utilisateur et de projeter les images en conséquence. Enfin, un ordinateur central est présent pour coordonner le tout.

Vous l’aurez compris, le CAVE nécessite un équipement très lourd et des réglages de pointe, ce qui n’est évidemment pas accessible pour toutes les bourses. Au-delà du coût, les avantages sont néanmoins nombreux en comparaison avec les casques immersifs. Par exemple, l’utilisateur peut voir son corps durant l’expérience et l’intégralité de son champ de vision est couverte.

Une petite démonstration ?

A voir aussi

VRrOOm Wechat