Avec Tinder et l’AR, je sais enfin qui m’m

Category: 
Avec Tinder et l’AR, je sais enfin qui m’m
05 Septembre, 2017

L’application de rencontre Tinder a décroché le jackpot après avoir mis sur orbite sa nouvelle offre « Gold » qui permet à chaque utilisateur – moyennant 4,99 euros- de notamment savoir qui a « aimé » son profil et potentiellement le “liker” en retour. Une petite révolution qui permet à Tinder de prendre la tête des applications les plus rentables aux Etats-Unis.

 

Concurrencé de toutes parts – notamment par le français Happn-, le leader des applications de rencontres  sur mobile se devait de réagir pour renforcer ses positions et conserver sa couronne.

Démocratisé lors des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi en 2014, Tinder était incontournable sur le village olympique et a permis à moult athlètes de trouver l’amour et plus si affinités.

 

N’étant désormais plus seulement l’apanage de ce type d’événements et ayant également permis une évolution des mentalités par rapport à ces devancières et autres sites de rencontre, l’application est désormais présente sans tabou dans le smartphones de pléthore de français. Au même titre que les applications de journaux et autres “applis” grand public, Tinder fait désormais partie du quotidien des Français.

 

Cependant, au regard de sa position de leader incontesté et incontestable, l’app de rencontres avait tendance à « ronronner » ces dernières années quand Happn, cité en préambule et dirigé par Didier Rappapport, à l’origine de Dailymotion, multipliait les « innovations » et les partenariats notamment avec Spotify et Instagram.

Photo: Ryerson Clark/Getty Images

 

Tapi dans l’ombre, Tinder a finalement frappé un grand coup à la fin du mois d’août en mettant sur orbite une offre « Gold » pour la “modique” somme de 4,99 dollars. Le principe est simple : l’utilisateur peut désormais voir qui a « aimé » son profil et l’aimer en retour.

Un gain de temps considérable pour ceux qui cherchent l’amour, quand, dans son offre classique, Tinder ne permet pas de savoir qui a “liké” votre profil. Seul le hasard – ou l’attirance réciproque c’est selon- permettait de mettre en relation deux personnes.

 

« Parcourez les profils à votre convenance »

Désormais, il est possible de savoir au préalable qui vous a « aimé ». De quoi mettre un terme à un processus laborieux pour moult chasseurs d’âmes sœurs qui “swap” vers la droite une quantité astronomique de profils pour espérer avoir un “retour sur investissement”, modus operandi qui peut également favoriser les blessures d’égo. 

 

Une offre qui a su rapidement trouvé son public.  Au point de devenir, pour la première fois, l’application la plus rentables de l’AppleStore, devant des mastodontes comme Netflix ou Pandora, selon le classement publié par la société App Annie.

 “Tinder Gold, c’est un peu votre concierge personnel du Swipe à droite : disponible 24h/24 et 7j/7. Asseyez-vous confortablement, détendez-vous, sirotez votre cocktail et parcourez les profils à votre convenance”, écrit sobrement la société sur son site internet.  

Et c’est peu dire que la recette est gagnante même si certains “puristes” estiment que, fort de cette nouvelle offre, Tinder perd de son sel et de son charme puisque désormais la “rencontre” est peu ou prou très facilitée pour ne pas dire quasi-automatique.

 

50 millions d’utilisateurs

Mais l’essentiel est ailleurs pour Tinder qui a enfin su se démarquer de la concurrence après de nombreux mois d’attentisme.

L’application, qui appartient à Match Group la filiale de IAC/InterActiveCorp, affirme avoir 50 millions de clients et la valeur de la marque est estimée à plusieurs milliards de dollars.

Tinder, lancé il y a 5 ans, a immédiatement connu le succès notamment grâce à sa facilité d’usage.

Un "simplement “ glissement à droite” permet de sélectionner les profils que l’on aime ou que l’on n’aime pas (glissement à gauche).

 

Espérons que cette fois-ci, la “world’s hottest app” comme elle fut désigné en couverture de Forbes US n’attende pas des années pour gravir une marche supplémentaire

“J’ai une conviction : il va y avoir différents changements significatifs dans les plateformes, des changements qui vont réellement bouleverser le marché, de la réalité augmentée à l’intelligence artificielle”. Le propos est signé Sean Rad, maître d’oeuvre et fondateur de l’application.  

 

Wait & See.

A voir aussi

VRrOOm Wechat