Avec le phygital, Baume réinvente la montre

Category: 
Avec le phygital, Baume réinvente la montre
11 Juillet, 2018

Réinventer le parcours client grâce à une expérience digitale : tel est le pari de la marque d’horlogerie Baume, dernière née du groupe Richemont. Une montre réalisée on-line par le client, au coeur du process. Marie Chassot, responsable de la marque, présente cette innovation technologique dans l’horlogerie. 

 

Quand a été lancée la marque et comment s’inscrit-elle dans le groupe Richemont ?

Baume a été lancée en mai dernier à Los Angeles. C’est une marque d’un genre nouveau pour Richemont qui possède entre autres Piaget et Cartier. Les montres Baume s’inscrivent dans la philosophie du groupe qui cherche toujours à explorer de nouvelles possibilités dans l’horlogerie. Baume est un peu la marque « laboratoire » de Richemont qui s’appuie sur l’héritage et le savoir faire de l’horlogerie tout en s’affranchissant des procédés traditionnels. C’est une démarche différente, avec l’ambition de se servir de Richemont pour contribuer à trouver des vraies solutions.

 

Quelles sont les caractéristiques de la montre Baume ?

Elle n’existe que en e-commerce et c’est le client qui créée sa montre grâce aux nouvelles technologies que nous proposons. La personnalisation est un des points de départ de cette marque et elle se fait plus facilement via le e-commerce. La start-up Hapticmedia avec laquelle nous avons conçu Baume, a créé un configurateur qui permet une expérience unique pour le client et se révèle co-créative : laisser le client dessiner la montre à son image et ne pas imposer un « catalogue ».

 

D’autre part, nous avons un fort engagement sur l’environnement qui est ancré dan l’ADN de la marque. Les produits que l’on achète ou que l’on dessine, configurent le monde de demain et nous avons pris un certains nombre d’engagements : pas de cuir animal dans les bracelets, pas de matière précieuse comme l’or, d’autres métaux ou les pierres. Le packaging est réduit à son minimum, ergonomique avec des matériaux recyclables.

 

La troisième caractéristique est notre collaboration avec les start-up, ces laboratoires de l’innovation. Richemont possède depuis plusieurs années un pôle innovation et c’est un travail d’équipe avec les deux start-up Hapticmedia et Smartpixels qui a permis la réalisation de Baume. Cette collaboration est une volonté du groupe d’opérer des rapprochements entre les grands groupes et les startup.

Quelles sont les technologies novatrices de Baume qui permettent au client de concevoir sa montre et comment ?

Nous avons plusieurs technologies qui révolutionnent le parcours client en lui offrant une expérience de plus en plus digitale. En repensant l’expérience client, Baume mêle le digital au réel en offrant un parcours phygital à ses futurs utilisateurs. Toutes les pièces nécessaires à la fabrication d’une montre sont proposées sur le site existent en plusieurs déclinaisons (bracelets, cadran, fond de cadran, remontoir…). 

 

L’utilisateur personnalise sa montre en ligne grâce à un configurateur de représentation 3D pensé par Hapticmedia. Et via la technologie Smartpixels, il peut visualiser sa montre par le biais d’une projection capable de représenter au fur et à mesure toutes les options ajoutées sur une montre vierge. 

 

Une fois la montre personnalisée, l’utilisateur se rend dans un magasin Baume où il l’essaye à son poignet grâce à un bracelet équipé d’une puce NFC capable d’offrir une expérience de réalité augmentée où le client visualise la montre qu’il a conçue. 

 

Baume réinvente-t-il le parcours client avec l’expérience « phygitale » ?

Avec Hapticmedia et Smartpixels, nous repensons ensemble le parcours client et offrons une expérience digitale innovante. C’est en accélérant le changement via l’innovation et la collaboration que nous arrivons à offrir à nos client une expérience ultra personnalisée. En repensant l’expérience client, Baume mêle le digital au réelle en offrant un parcours phygital à ses futurs utilisateurs. Le phygital, c’est l’acronyme de physique et digital : une expérience et un achat digital, avec une expérimentation physique dans un magasin. 

 

Où peut-on essayer les montres Baume ?

Nous étions à Vivatech Paris en mai dernier. Pour l’heure, et nous démarrons tout juste, nous sommes présents dans un concept store à Los Angeles et allons prochainement être présents sur Paris et New York.

 

Au sein de l’équipe Baume, y a-t-il d’autres dimensions innovantes ?

Avec mon équipe d’une quinzaine de personnes, on a choisi de se donner une mission ambitieuse et vertueuse. Tout ce qui a été créé autour est en rupture et en mode expérimental, jusqu’à la notion de management où l’on est en train de tester au sein d’un grand groupe d’autres modèles, moins hiérarchiques et moins verticaux.

 

Notre management repose sur trois piliers. Le self management et l’empowerment. Chacun s‘auto manage et a un périmètre de responsabilités sur lequel il agit, gère et décide de A à Z.

 

Il y a la dimension « être en phase avec soi même ». Ne pas arriver au travail avec un masque mais avec sa vraie personnalité. Nous avons des profils bien divers et pour nous, la diversité des personnalités fait la richesse de l’équipe et aussi la réussite d’un projet.

 

Enfin, la raison d’être évolutive : nous sommes dans la réactivité et l’agilité, et davantage dans la gestion des opportunités que des risques.

A voir aussi

VRrOOm Wechat