AR et 360° : découverte de l’Energy Observer

Category: 
AR et 360° : découverte de l’Energy Observer
11 Septembre, 2017
Photo : Romain Boulanger

 

[N.D.L.R. : Nous suivons l'Energy Observer depuis le début de son voyage. Aujourd'hui, son escale nantaise]

Du 9 au 17 septembre, Energy Observer, le premier bateau autonome en énergie, fait escale au parc des Chantiers avant un tour du monde de six ans.

L’occasion de découvrir des technologies innovantes et le projet fou de ces aventuriers du XXIe siècle.

Avec 120m2 de panneaux photovoltaïques, deux éoliennes et un système pour récupérer l’hydrogène de l’eau de mer et l’utiliser comme énergie, Energy Observer est un véritable laboratoire flottant. C'est un défi technologique et humain.

 

« L’objectif est de partir à la rencontre de tous les gens qui innovent pour la planète », résument Jérôme Delafosse, le chef d’expédition, et Victorien Edussard, le capitaine.

Une centaine d’escales sont prévues dans cinquante pays différents. Pour parcourir la planète, ils disposent d’un navire certifié « zéro émission », fruit de quatre ans de travail, qui va produire son propre hydrogène à bord grâce à des panneaux solaires, des hydroliennes et deux éoliennes à axe vertical imaginées et produites par l’Icam, à Nantes.

 

"Le village" à Nantes - Photo : Ouest France

 

À découvrir

Il doit rester jusqu’au 17 septembre au pied du pont Anne-de-Bretagne. Le bateau est accompagné d’un village pour le découvrir.

Deux dômes seront accessibles tous les jours de 10h à 18h, l’un pour découvrir la maquette du bateau, l’architecture énergétique et les technologies embarquées grâce notamment à la réalité augmentée ; l’autre permettra grâce à une projection à 360° de faire vivre des expériences immersives allant de la navigation à bord du bateau à la découverte des zones de biosphère de l’Unesco.

 

Durant les six années de son tour du monde, de nombreux documentaires seront tournés et visibles sur internet sur www.energy-observer.org

 

Energy Observer en 8 chiffres-clés

  • Le 1er navire hydrogène autour du monde

  • 1 tour du monde zéro CO2 et zéro particules fines

  • 6 ans, 50 pays, 101 escales

  • 1 marraine : Florence Lambert directrice du CEA-Liten

  • 1 parrain : Nicolas Hulot, ministre de la Transition énergétique et président de la Fondation pour la Nature et l’Homme.

  • 50 personnes impliquées dans le projet

  • 5 millions d’euros pour la R&D et la construction du bateau

  • Déjà 32 partenaires engagés.

A voir aussi

VRrOOm Wechat