49% des Français envisagent le sexe en VR

Category: 
49% des Français envisagent le sexe en VR
24 Novembre, 2018
© Getty images

 

Près d'un Français sur deux estime qu'il existe des solutions pour le sexe en réalité virtuelle dans un avenir proche, selon une enquête Harris interactive.

 

Comment les Français envisagent-ils la sexualité de demain ? Quelle place auront les nouvelles technologies ? Un sondage Harris Interactive pour We-Vibe s'est intéressé à la façon dont les Français envisagent leur vie sexuelle dans une dizaine d'années. Globalement, la grande majorité des personnes interrogées (68%) estime que leur sexualité ne sera pas très différente dans 10 ans de ce qu'elle est actuellement.

 

Les innovations technologiques devraient tout de même impacter les pratiques sexuelles à la faveur de la diversification des accessoires. Parmi eux, certains objets déjà existants devraient perdurer comme les poupées sexuelles (64 % estiment qu'il existe déjà des modèles réalistes et personnalisables), les sex-toys adaptés à la morphologie de chacun (53%), les appareils permettant d'amplifier l'orgasme (49%) ou encore des sex-toys s'adaptant aux désirs de leurs utilisateurs (46%) ou pouvant être contrôlés à distance par un partenaire (45%).

 

LES ROBOTS SEXUELS DU FUTUR

Certains objets connectés actuels non sexuels donnent lieu à des extrapolations fantasques de la part des répondants. Aussi certains imaginent-ils que les sous-vêtements connectés pourront être stimulés à distance par un partenaire. Parmi les solutions futuristes et créatives qui pourraient également émerger, les sondés suggèrent les sex-toys fabriqués via une imprimante 3D, les robots sexuels, les sex-toys synchronisés avec du contenu pornographique ou encore les appareils permettant de s'embrasser à distance.

 

Quid de la réalité virtuelle ? Cette technologie, champ d'exploration fertile pour les scientifiques, pourrait également être utilisée pour égayer la sexualité. 49% des Français envisagent le sexe en réalité virtuelle dans un avenir proche. 34% envisagent également le sexe longue distance d'ici 10 ans.

A voir aussi

VRrOOm Wechat