16% des anglaises veulent tester le porno VR

Category: 
16% des anglaises veulent tester le porno VR
26 Novembre, 2016

Si on en croit l’étude réalisée par l’application « Natural Cycles »,  le sexe en réalité virtuelle dans votre vie quotidienne (ou presque) c’est pour très bientôt et ça devrait vous plaire.

 

On parle beaucoup du porno en réalité virtuelle qui devrait être « LE » principal marché pour développer cette industrie. Mais, il ne faudrait pas oublier le potentiel pour nos relations de couple. C’est ce que souligne une étude réalisée par l’application « Natural Cycles » qui aide à gérer les cycles de fertilité des femmes. Plus de 2000 femmes britanniques ont été interrogées et les résultats montrent que la réalité virtuelle a de beaux jours devant elle pour améliorer les relations sexuelles dans un couple.

Le high-tech pour améliorer l’expérience sexuelle

Presque 40% des femmes interrogées par l’étude considèrent que les avancées technologiques permettront de rendre le sexe plus « fun » et appréciable. Plus impressionnant, déjà 15% d’entre elles (entre 17 et 50 ans) utilisent déjà des applications pour améliorer leur expérience sexuelle et 20% souhaitent utiliser les réseaux sociaux pour augmenter leur excitation.

« Les technologies du futur, comme les technologies portables, la réalité virtuelle, les sex-toys intelligents ou encore la peau artificielle commencent à faire partie de notre vie de tous les jours et redéfinissent la façon dont nous apprécions le sexe. Les britanniques adorent la technologie et sont très ouverts d’esprit sur ses usages quand on parle de sexe » explique la Dr Elina Berglund, co-fondatrice de Natural Cycles.

Sexe en réalité virtuelle
La réalité virtuelle est définitivement dans le champ des possibles pour le sexe connecté. En effet, 16% des britanniques interrogées expliquent qu’elles sont ouvertes à l’exploration d’expériences 3D immersives et interactives. Deux éléments qui sont la clé du développement de la réalité virtuelle dans tous les secteurs d’activité.

Les sex-toys sont déjà omniprésents dans la vie quotidienne des femmes interrogées puisque 63% d’entre elles en utilisent déjà ou voudraient en utiliser. Une tendance bien comprise par le site de sexcam « CamSoda » qui a lancé il y a quelques semaines une expérience mélant sex-toys connectés et réalité virtuelle.

Le porno à l’avant-garde

L’ensemble du marché est entraîné par l’industrie pornographique que le sexe en réalité virtuelle est un marché à saisir. Pornhub propose déjà des environnements virtuels interagissant avec l’utilisateur. Une tendance qui existe aussi en France avec Dorcel VR. Nul doute donc que de nouvelles innovations apparaîtront en provenance de cette industrie.

Le Royaume-Uni est très connecté  puisque ses habitants passeraient environ 25 milliards d’heures sur Internet par an. Difficile donc de comparer avec l’Hexagone. Il faudra attendre une étude destinée aux françaises pour savoir si la tendance est la même de ce côté-ci de la Manche.  Et si le sexe en réalité virtuelle peut vous paraître « safe », attention tout de même puisque des cas d’herpès…oculaire ont été recensés après plusieurs conventions. Sortez couverts !

A voir aussi

VRrOOm Wechat