Unity, des jeux vidéo à l'industrie automobile

Category: 
Unity, des jeux vidéo à l'industrie automobile
23 Juin, 2018

Après l’imagerie de synthèse, ce sont les réalités augmentée et virtuelle qui investissent les bureaux d’étude des constructeurs automobiles. Issue du jeu vidéo, Unity est l’une des principales plateformes dans ce domaine. L’éditeur de cette solution présentait cette semaine à Berlin ses atouts pour l’industrie automobile dans le cadre de son premier AutoTech Summit.

 

Ce rendez-vous constitué de conférences et de présentations se tenait en marge de Unite Berlin 2018, la grand-messe des développeurs de jeux vidéo qui utilisent les produits de Unity Technologies. Dans un environnement digne d’un Comic-Con, le moteur de jeu vidéo démontrait son utilité pour une variété impressionnante d’applications nécessitant des calculs en temps réel, de la conception d’une voiture à son marketing.

 

VR, AR, MR…xR ?

Un point sémantique s’impose, tout le monde n’est pas forcément au fait des acronymes dont les geeks raffolent. Depuis les images de synthèse en deux dimensions, un chemin incroyable a été fait. Désormais, les visualisations se font en trois dimensions (3D) et permettent de fabriquer de la réalité virtuelle (VR en anglais) et de la réalité augmentée (AR), qu’on appelle technologies immersives. La combinaison des deux donne la Mixed Reality (MR) ou xR.

 

Des applications très concrètes chez Volkswagen et Audi

Chef Produit chez Innoactive, Torben Volkwein a présenté deux cas d’usages de xR que sa société développe pour Volkswagen AG grâce à la plateforme Unity.

 

Le premier concerne la formation sur les lignes de production et centre de logistique de Wolsfburg. La qualité du transfert de compétences impacte directement la productivité des équipes. Au lieu de recourir à des sessions de formations en conditions réelles, qui mobilisent et bloquent la production, les technologies immersives permettent de réduire les coûts et surtout de multiplier à l’envi et partout les entraînements.

 

Par ailleurs, elles permettent aux planificateurs de production d’optimiser les processus d’assemblages en reconstituant les lignes de production grâce à la réalité virtuelle, tout en tenant compte des éventuelles modifications qu’elles ont reçues dans le temps.
Audi VR Experience et VR Logistics Training sont deux des projets que l’Audi Production Lab a développés avec les outils Unity. Mais, explique Jens Angerer, patron de l’équipe "Human Computer Interfaces", il arrive de faire des erreurs.

 

Ainsi, la réalité augmentée n’a pas été la meilleure réponse aux besoins de formation pour l’assemblage des moteurs. "Une grande expérience xR est bien plus qu’un code", explique non sans humour ce maître à penser du virtuel de la marque aux Anneaux. Et de conclure : "Il faut trouver le bon équilibre entre l’immersion totale de la réalité virtuelle et la présence humaine qu’induit la réalité augmentée."

Cocorico

Il est de notoriété publique que la France est très bien placée dans l’univers du jeu vidéo et des effets spéciaux. Alors quand Unity, dont la plateforme est installée sur plus de trois millions de terminaux dans le monde, annonce un partenariat stratégique avec une société française, le chauvinisme a droit de cité.

 

La société Pixyz a en effet été choisie pour accompagner le programme Unity "For Industry", dont le secteur automobile est une cible de choix. Basée à Boulogne-Billancourt, Pixyz fabrique des modules d’extension pour Unity qui permettent d’importer, lire et exploiter les données des principaux logiciels de conception assistée par ordinateur (CAD data), au premier rang desquels Catia, le best-seller de Dassault Systems.

De façon automatisée, la suite Pixyz (Plugin, Station et Connect) permet en quelques minutes de produire des contenus digitaux 3D optimisés pour une multitude d'applications xR, à partir des fichiers produits en amont par les ingénieurs. Grâce à ce procédé, le poids des images d’une Audi S4 a pu être divisé par huit. La simplicité d’utilisation et d’exécution des plugins Pixyz permet de gagner un temps considérable, d’autant plus que "la 3D est un langage universel", insiste Geoffrey Subileau, directeur UX et directeur du développement de la marque. Fabrice Baeli, CEO de Pixyz et ancien de PSA, liste les constructeurs qui utilisent ses outils dans Unity : Vokswagen, Audi, BMW, PSA, Toyota, Nissan et bientôt Hyundai-Kia…

 

Vers l’infini et au-delà ?

Geoffrey Subileau explique que dans l’importation des données CAD vers un projet Unity, il est possible de récupérer des métadonnées. Certaines d'entre elles sont utiles jusqu’à l’après-vente. "Aujourd’hui, le mécanicien en atelier a une fiche technique ; il aura très bientôt la possibilité de visualiser le montage d’une pièce en réalité virtuelle."
Unity est aussi utilisé dans le cadre du véhicule autonome. Ses outils de création de scenari sont appréciés pour simuler des environnements, jongler entre les types de détecteurs (Lidar, caméras, etc…), alterner les conditions météo, jouer avec la lumière du jour, reconstituer aléatoirement les paysages, simuler le trafic urbain, faire intervenir des animaux… Comme dans un jeu vidéo.

A voir aussi

VRrOOm Wechat