Que savons-nous sur la future console de Sony ?

Category: 
Que savons-nous sur la future console de Sony ?
10 Août, 2018

Alors que Microsoft, après plusieurs conférences lors du salon de l’E3 du mois de juin et de la Gamescom de Cologne, vient de sortir le 7 novembre sa nouvelle bête de compétition la Xbox One X, que savons-nous de la future PlayStation 5 de Sony ?

 

Vous le savez, Chez VR4player, nous aimons bien nous propulser dans le futur pour imaginer ce que pourrait être les produits de demain. Nous allons passer en revue aujourd’hui tout ce que nous savons, mais aussi ce qui serait probable de voir arriver concernant la future console Sony : La PlayStation 5. Les lignes qui vont suivre sont un résumé et une projection tirés de faits et d’informations bien réels d’analystes, n’en déplaise à certains.

 

Même s’il est encore trop tôt pour parler d’une sortie rapide d’une PS5 sachant que la PS4 Pro n’a qu’un an (sortie le 10 novembre 2016), nous sommes en droit de nous poser la question de ce que pourrait être cette PS5 et quelles en seraient les retombées sur l’univers PlayStation. Après tout, la planète du jeu-vidéo ne s’arrête pas de tourner et Sony le sait très bien.

Design Concept de la PlayStation 5 imaginé par Concept Creator

 

Une PlayStation 5 annoncée courant 2018

et une sortie en 2019-2020 ?

Le premier à en avoir parlé n’est autre que l’analyste des marchés Asiatiques Damian THONG lors de l’étude des résultats de Sony.

 

Damien THONG en expliquant ces résultats annonce que l’année fiscale 2018 sera une année faste pour Sony avec l’augmentation à venir des ventes de jeux numériques mais aussi grâce au résultat canon du jeu Horizon zéro Dawn et à l’arrivée prochaine de Spider ManThe Last of Us 2God of War et Days GoneDetroit Beyong Human… Mais dans cette étude, l’analyste avait également mis en avant le succès grandissant du PlayStation VR (plus de 915 000 unités vendues au moment de l’étude) et le fait que cela précipiterait le lancement d’une « PlayStation 5 de plus de 10 téraflops de puissance de traitement ». Pour rappel, la PS4 Pro à une puissance de calcul de 4,2 Téraflops contre 6 pour la Xbox One X.

Plus proche de nous, le 29 juillet 2017, nos confrères de chez GamingBolt interviewaient l’analyste prévisionniste Michael Pachter à propos d’une possible PS5. Pour Michael Pachter, la PS5 ne viendra pas en 2018 :

 

” Je m’attends à ce que cela ne se produise pas en 2018. C’est en 2019 ou 2020 mais probablement 2019. Sony attend probablement le meilleur moment parce qu’il va sortir un périphérique compatible 4K lorsque le marché de la télévision 4K aura atteint 50% des foyers aux États-Unis et 35% dans le reste du monde. Je pense que Sony a probablement déjà clôturé le prochain cycle de la console. Je pense qu’ils savent déjà ce qu’ils doivent faire. Au moment où la 4K devient abordable en 2019, PlayStation disposera d’un périphérique 4K, qui aura plus de Téraflops (TFLOP) que la Xbox One X, car ils semblent être dans une course TFLOP “

 

” Pas plus tôt (2019), peut-être plus tard (2020) si les PS4 et PS4 Pro continuent de se vendre, rappelez-vous, la PS3 vient d’être interrompue. Ils peuvent donc vraiment lancer la PS5 en 2019 et garder le PS4 autour de 2022, et ils peuvent vendre honnêtement 120 millions de PS4 de cette façon. La Pro pourrait devenir le PS4 standard, elle sera probablement à 199 $ au moment où la PS5 se lancera à 399 $ “

Et dernièrement c’est le patron d’Ubisoft Yves Guillemot qui communique sur la date de sortie de la PlayStation 5 auprès des investisseurs, propos rapportés par Gamespot :

 

” Comme Sony a lancé la Playstation 4 Pro l’an dernier et que Microsoft a lancé la Xbox One X cette année, nous pensons que nous avons un minimum de deux ans devant nous avant que quelque chose de nouveau arrive. Il ne s’agit que de notre perception et nous n’avons aucune information confidentielle là-dessus. “

 

Les Caractéristiques techniques d’une possible PlayStation 5

L’annonce de Damian THONG d’une console PlayStation 5 à la puissance de 10 téraflops n’est pas un chiffre à prendre à la légère car la Xbox One X possède 6 téraflops de traitement et 12 gigas de mémoires vidéo. Sony avec une telle puissance lancera belle et bien la 5éme génération de consoles. Une toute nouvelle architecture avec des composants GPU et CPU de nouvelle génération. La PS5 devrait être tournée comme la PS4 Pro et la Xbox One X vers la technologie 4K. C’est une obligation puisque le parc mondial de téléviseurs 4K ne cesse de croître. En se généralisant, il sera dès lors intéressant voir normal de pouvoir faire tourner des jeux au framerate de 60 Fps et supportant la résolution 4K (3840×2160) avec HDR, mettant ainsi en valeur votre téléviser 4K (Sony).

 

La mémoire vidéo devrait être également supérieure aux 12 gigas que propose la Xbox One X avec pas moins de 16 gigas de mémoire vidéo pour la PS5 en GDDR5. La bande passante (autre nerf de la guerre) devrait elle aussi pulvériser celle de la concurrence américaine (318Go/s) avec pas moins de 500Go/s évitant ainsi tout problème de ralentissement limitant le flux d’informations. La console devrait également supporter le dernier format HDMI 2.1. Côté son, ne l’oublions pas, une carte son 7.1 pour être au niveau de ce que propose la 4K.

 

Il est important de préciser toutefois que nous parlons ici d’une nouvelle génération de console pour la PS5. Nous la comparons ici aux performances de la Xbox One X qui elle, fait partie de la génération actuelle.

 

10 Teraflops ? Vraiment ? … Pourquoi pas plus ?

La PlayStation 5 sera bien une console de nouvelle génération. Et nous pensons que se limiter à 10 Teraflops pour une console de salon ne serait pas suffisant pour assurer une longévité sur les années … Nouvelle génération = nouveaux composants et avec eux une puissance phénoménale qui écrasera tout ce qui se fait sur console actuellement !

 

On peut commencer par l’architecture même de la console. Sur les machines actuelles comme la PS4 Pro ou la Xbox One X, le GPU (Le Processeur Graphique) est lié avec le CPU (Processeur Central de calculs) dans une architecture appelée APU. Il n’y a donc pour un gain de place qu’une seule puce pour le CPU et le GPU. Cela limite également la chaleur générée mais on perd de la puissance avec ce procédé. D’après une source proche de SONY interrogée par tweaktown.com,  cette architecture ne serait pas conservée sur la PlayStation 5. Le CPU et le GPU seraient totalement libres comme sur les PC! Cela veut dire que dans ce cas précis, il faudrait s’attendre à une machine plus chère que celles équipées d’ APU actuelle. Elle serait également munie d’un gros système de refroidissement, mais le gain de puissance serait significatif !

 

La surpuissante XBOX One X reste une console de cette génération avec des composants déjà sortis depuis plusieurs années comme sont processeur AMD x86 8 cœurs cadencés à 2,3 Ghz. Nouvelle génération veut également dire nouveau processeur plus récent. On pourrait imaginer l’intégration d’un processeur de la famille des Intel XEON E5. Seulement voilà, un XEON E5 2620 8 cœurs coûte beaucoup plus cher qu’une PS4 Pro à l’heure où nous écrivons ces lignes ! Mais d’ici deux ans avec l’arrivé de nouveaux composants les prix vont chuter. De plus, Sony a les moyens de négocier les prix avec un parc potentiel de plus de 60 millions de PS4 dans le monde.

 

Apple va lancer en décembre son Imac Pro qui intègrera une carte graphique AMD Radeon Pro Vega. Cette carte pourra fournir une puissance de calcul de 22 téraflops … Vous allez me dire qu’on est en train d’imaginer une PS5 qui coûtera 5.000€ et vous aurez raison ! ^^ Les composants d’une console de jeu sont des produits spécifiques réalisés à la carte sur commande. L’arrivé de nouvelles cartes graphiques va forcément faire baisser les tarifs des excellents composants actuels. L’arrivé de la réalité virtuelle sur le marché va mettre un coup de boost à la puissance des prochaines machines. Digital Foundry rappelait lors d’un article sur la PS5 qu’une génération fait généralement un bon de 6 à 8 fois plus de puissance supplémentaire par rapport à la génération précédente. Il paraît donc probable que la PS5 pourrait développer entre 11 et 14 Teraflops tout en restant dans une fourchette de prix entre 400 et 500€. On tablerait donc de notre côté sur une machine deux fois plus puissante qu’une One X !

 

Un nouveau PlayStation VR ?

La PS5 devrait annoncer du changement en réalité virtuelle avec l’arrivée d’un nouveau casque PSVR2. Sony emboite déjà le pas du tout 4k avec la sortie du PSVR 1.2 rendant le boitier compatible HDR (Les utilisateurs n’ont plus besoin de débrancher leur PSVR pour profiter de l’HDR sur leur téléviseur 4K). On le sait tous, la réalité virtuelle demande énormément de puissance mettant à rude épreuve la PS4 mais également la P4 Pro.

 

Il est difficile de faire tourner un jeu VR à 60 Fps stable par œil si ce dernier a des graphismes photoréalistes. Les 10 ou 12 Téraflops éventuels d’une PS5 lui permettront d’envoyer une image en 4K à 90 fps et même beaucoup plus ! On peut donc imaginer un écran OLED d’une résolution de 4096 × 2160 pixels pour le prochain PlayStation VR2 soit 2048X2160 pixels par œil …

 

Certaines améliorations seraient les bienvenus sur ce nouveau modèle de PSVR. Nous aimerions voir arriver un nouveau système de tracking non plus optique mais infrarouge, une augmentation de l’angle de vision et surtout, des contrôleurs dignes de ce nom pour la VR ! Autre point innovant, un casque PSVR2 sans fils reste l’une des grandes attentes des joueurs VR mais envoyer une image en 4K à 90 fps ce n’est pas comme envoyer un SMS ! C’est pourquoi nous sommes plutôt patient sur ce point.

 

Ce nouveau casque pourrait également posséder un contrôleur tactile afin de naviguer aisément dans les menus de son téléphone portable. Sony a déjà implémenté ce genre de support sur la Dualshock 4 et la Ps-Vita. Et puis, Sony a émis le désir de développer des jeux sur smartphones, un pas de plus vers la réalité augmentée.

 

Bien entendu, il serait de bon ton de la part de Sony de conserver une compatibilité du PSVR avec la PS5. Cela semble cependant improbable si Sony décide de changer de système de tracking, sauf s’ils intègrent dans le nouveau système PS5 la gestion de la PS caméra.

 

De nouveaux contrôleurs et un système de tracking innovant.

On le sait, le PSVR souffre de la faiblesse de son tracking et de l’insuffisance de son roomscale. Hormis l’Aim sorti courant 2017 pour le jeu Farpoint, le système de tracking de la Ps4 et du PSVR, reposent sur une technologie optique de Leds implantées sur le pourtour du casque et des Ps-move, reconnus par une caméra positionnée sur votre téléviseur. Hors ce système commence à dater puisque il est apparu sur la Ps3 (Ps-move) en 2010. Aujourd’hui la concurrence fait largement mieux, Sony se devra de réagir en comblant tous les manquements actuels.

 

Dans tous les cas, Sony devra sortir de nouveaux contrôleurs pour son casque VR, les actuels souffrant de l’absence de fonctions de déplacements modernes. Certains titres à tendance Fps nécessitent cette fonction pour une jouabilité de qualité. D’autres accessoires ouvrant de nouveaux horizons pourraient être de mise comme des gants tactiles…

 

Format physique ou numérique ?

La montée grandissante du tout numérique et du Cloud gaming pourrait annoncer un virage de la PS5 vers ce modèle économique. Sony s’y est déjà essayé avec la Psp Go. Toutefois, le succès n’avait pas été au rendez-vous car trop précoce. Mais bien que le cloud gaming soit grandissant, les jeux en qualité 4K pèseront plus de 50Go et nécessiteront des connexions internet aux flux importants que seule la fibre peut apporter. Hors il est à noter que sur la surface du globe c’est loin d’être généralisé.

 

Sony devrait donc conserver le format physique du Blu-ray et sans doute le Blu-ray 4k. Le format physique permet également de soutenir le marché du Blu-ray qui en a bien besoin ainsi que les structures spécialisées dans la vente des produits issus de l’industrie du jeu vidéo.

 

Cependant, le jeu bien que sur support physique sera toujours installé numériquement sur le disque dur de la console comme aujourd’hui sur PS4. Il faudra donc une plus grande capacité de disque dur bien supérieure aux 1To qu’offre la PS4 ou la P4 Pro.

 

Comme sur la PS4, la possibilité d’ajouter un disque dur externe permettant non seulement d’augmenter les capacités de stockage mais surtout de se déplacer avec son compte PSN, devra être conservé sur la PS5.

 

Quels jeux pour la PS5 ?

Avec la sortie de gros titres annoncés pour 2018 (Detroit Beyond Human de David Cage, The Last of Us 2 (Naughty Dog), God of War(Santa Monica) et bien d’autres grosses licences optimisées pour la PS4 Pro, Sony pourrait tout comme le fait Microsoft avec la Xbox One X, optimiser de tels titres pour le lancement de la Ps5.

 

Il est également à parier que le prochain jeu « indépendant » de  Hideo Kojima : Death Stranding devant sortir sur PS4 comme l’a confirmé Mr Hideo Kojima à nos confrères de Dualshocker lors de l’événement RTX Sydney sera également un jeu optimisé pour la PS5 lors de son lancement, les liens entre Sony et Hideo Kojima étant très étroits.

 

Une machine de 12 Téraflops pourrait rendre en temps réel des cinématiques très poussées. Voici l’une d’entre elle. Un court métrage rendu en temps réel sous unity. Cela peut nous donner une idée de la qualité graphique des jeux sur PlayStation 5.

Et le prix d’une telle machine ?

Difficile objectivement d’annoncer un prix pour une telle console, de nombreux facteurs entrant en ligne de compte comme le coût des matières premières et des composants. Cependant si nous suivons la logique de Michael Pachter le tarif d’une PS5 devrait avoisiner les 399 dollars. Une marge de 100 euros supplémentaire est également possible. Le jeu des chaises musicales, maintien de la PS4 Pro en entrée de gamme à 200 euros devant, en lissant les revenus, permettre une baisse de tarif de la PS5. Il est certain en tous les cas que la barrière psychologique des 500-600 euros ne devra pas être franchie. Les consommateurs de consoles n’étant pas les mêmes que ceux de matériels informatiques.

Conclusion :

Alors, certes il est encore trop tôt pour parler avec certitude de la PlayStation 5, successeur de la PS4 et de la PS4 Pro. Mais selon les analystes, Sony prépare assidûment la sortie de la console dans les deux ans à venir. Il semble très peu probable que la future PlayStation 5 ait une puissance inférieure à 10 Téraflops, l’écart avec la Xbox One X serait trop faible.

 

La PS5 est inévitable car la PS4 Pro est de toute façon chahutée par la OneX et la réalité virtuelle a besoin de plus de puissance pour améliorer ses performances et son immersion ! La PlayStation Expérience du 9 décembre pourrait être le formidable endroit pour clôturer une année 2017 record et lancer une année 2018 pleine de nouveaux défis face à une concurrence aux crocs acérés. Si la PS5 est effectivement commercialisée dans 2 ans, il nous reste encore un peu de temps pour profiter de nos PS4 Pro et de nos PSVR… En attendant, Bons jeux à tous !

A voir aussi

VRrOOm Wechat