Facebook prépare le successeur du Rift à Zurich

Category: 
Facebook prépare le successeur du Rift à Zurich
07 Juillet, 2018

Etabli en 2016, le site de recherche de Facebook à Zurich a triplé le nombre de ses collaborateurs, selon la Handelszeitung. Ce développement ne serait pas étranger à la sortie prochaine d’un casque de réalité virtuelle haut de gamme à même de percevoir son environnement.

 

Il y a deux ans, Facebook reprenait à son compte le projet Zurich Eye de l’EPFZ et de l’Université de Zurich, ainsi qu’une dizaine d’ingénieurs, pour ses propres recherches en matière de réalité virtuelle. Selon la Handelszeitung, le site ne cesse de se développer et Facebook/Oculus, qui a emménagé dans des locaux plus vastes, y emploie désormais quelque 35 collaborateurs et recrute à tout-va - 14 postes seraient actuellement ouverts.

 

D'après le quotidien alémanique, l’expansion du site zurichois serait liée au développement d’un futur casque de réalité virtuelle autonome haut de gamme susceptible de sortir ces prochains mois. Dans le cadre de son projet Santa Cruz dévoilé en 2016, Facebook travaille en effet sur une technologie permettant à un utilisateur de se déplacer avec son casque VR sur les yeux, dans un environnement réel dépourvu de caméras. Il faut dès lors que le casque soit lui-même doté de puissance de calcul et des senseurs pour identifier en temps réel non seulement les mouvements de la tête, mais aussi les déplacements de l’utilisateur ou encore la position de ses manettes de contrôle - une technologie baptisée inside-out tracking. Il en résulte une capacité de mouvement avec six degrés de liberté.

 

L’idée que les équipes zurichoises de Facebook/Oculus travaillent sur ce système n’a rien de surprenant. Le projet Zurich Eye repris par Facebook poursuivait en effet des objectifs très proches: «Zurich Eye permettra à des machines de naviguer indépendamment dans n’importe quel espace. Zurich Eye contient des caméras et des unités de mesure de l’inertie fournissant l’orientation. Tandis qu’il de déplace dans l’espace, Zurich Eye utilise ces senseurs pour en créer une carte numérique.» Un projet qui souligne l’excellent positionnement de la Suisse en matière de vision par ordinateur.

A voir aussi

VRrOOm Wechat