Découverte du casque de réalité virtuelle XTAL !

Category: 
Découverte du casque de réalité virtuelle XTAL !
21 Août, 2018

La semaine dernière nos confrère d’UploadVR ont eu la chance de mettre la main sur le XTAL de chez VRgineers. Ce casque possède des arguments de force à savoir : une résolution totale de 5Ksoit 2560 x 1440 par oeil, un champ de vision (FOV) de 170° et un système de tracking des mains intégré ! Mais ce casque n’a, et cela ne semble pas changer à l’avenir, qu’un seul public : les professionnels. Ayant testé le premier casque de cet société : le Hero5K, il semblerait bien qu’il y ait du potentiel.

 

Je ne donnerais par contre aucunement place à mon avis personnel sur la suite de cet article car nous n’avons pas encore eu le casque en main nous-même et préfère laisser la main à David JAGNEUX de UploadVR et à son analyse.

Ce qui distingue le XTAL du VRHero et des autres casques haut de gamme, c’est qu’il est doté d’autres fonctionnalités, et pas seulement d’une résolution accrue. Le champ de vision (FOV) à l’intérieur de l’appareil est stupéfiant à 170 degrés, le suivi manuel Leap Motion est intégré directement dans les caméras frontales de l’appareil, la reconnaissance vocale VoiceMacro est également incluse ainsi que le fait d'ajuster l'IPD en fonction du matériel de suivi des yeux. Le type d’affichage retenu est de l'OLED avec des lentilles asphériques, non-Fresnel, conçues sur mesure. Vous pouvez en savoir plus sur les spécifications techniques ici.

 

Bientôt, ils prévoient de mettre à niveau le logiciel interne pour permettre également un suivi visuel général, un rendu optimisé et un suivi à l’aide des caméras frontales, comme le font les casques Windows VR. Sauf le fait  d'être sans fil, il intègre pratiquement toutes les fonctionnalités de la technologie VR moderne en un seul appareil.

 

Cela aide à expliquer le prix de 5 800 $, n'est-ce pas?

 

Si vous êtes abasourdi par ce prix, il y a des chances que ce ne soit pas un produit pour vous. Il n’est pas conçu comme un casque de type «plug and play», comme les périphériques Rift, Vive ou Windows VR. En fait, même le Vive Pro est plus un produit grand public que ce casque. Le XTAL est spécialement conçu pour les groupes de production à gros budget, les industriels et les entreprises.

 

Lorsqu'une entreprise achète le XTAL, une partie du package consiste également à payer le support continu des VRgineers, les éventuelles mises à niveau, telles que le suivi interne, etc. Et même si cela inclut une tonne de fonctionnalités de plus que le VRHero, XTAL est en réalité moins cher que VRHero lors de sa première apparition. De plus, les clients existants bénéficieront d'une réduction.

Au cours de ma démo avec XTAL, j'ai pu voir quatre types d'expériences. J'ai d'abord parcouru une salle d'exposition avec un modèle 3D de haute qualité d'une voiture. Je n’avais pas besoin de contrôleurs tels que les Wands ou Touch pour interagir avec les détecteurs Leap Motion intégrés.

 

Vous savez lorsqu'une personne découvre la VR, elle a tendance à vouloir intéragir plus avec les mains qu'avec ses contrôleurs... Et bien, cela fonctionne réellement dans le XTAL. Je pouvais ouvrir et fermer les portes de la voiture, saisir le volant et démarrer le moteur. Il me manquait l'aspect retour haptique, mais il était assez immersif de voir mes mains à l'intérieur d'un appareil FOV de 5K, 170 degrés.

 

Voir un modèle 3D d'une voiture dans un environnement de grande qualité était extrêmement impressionnant. Assis bien droit sur le siège,je pouvais clairement lire l'indicateur de vitesse et voir les détails de couture complexes à l'intérieur. Les applications destinées aux clients au niveau de l'entreprise sont très claires et évidentes en termes de visualisation de produits.

 

J'ai également pu me promener dans un appartement virtuel via la téléportation, regarder un assortiment de vidéos 360° rendues à une résolution extrêmement élevée avec des détails incroyables, puis j'ai joué à un simulateur de vol avec un joystick pour apprécier les détails du poste de pilotage. démo en mouvement

 

La vidéo ci-dessus montrant mon essai du casque ne fait pas vraiment justice au visuel Il est difficile de saisir le sentiment d'être en VR avec une vidéo 2D, mais il est encore plus difficile de capturer une résolution de 5K (beaucoup plus élevée que la sortie vidéo, enregistrée à l'écran) et son énorme champ de vision de 170 degrés. À titre de référence, le Rift, le Vive et le PSVR sont tous à environ 100 degrés.

 

Dans la vidéo, vous remarquerez également que le casque a un tracker Vive attaché en haut de celui-ci, mais c'est parce que la face avant détachable avec suivi Vive personnalisé n'était pas disponible sur ma démo. Vous n'aurez pas besoin d'un tracker avec la version finale.

 

Étant donné que le XTAL est vraiment très grand, il est un peu difficile à porter par rapport aux autres casques. Il est bien plus lourd, malgré le fait qu'il soit beaucoup plus léger que le VRHero. Par contre il possède un câble également extrêmement volumineux et donne l’impression de faire un pas en arrière si l'on considère entre autre le nouveau standard VirtualLink.

 

Avec le Pimax 8K à l'horizon et le nouveau casque StarVR récemment annoncé, le marché haut de gamme des appareils VR est certainement bien vivant. Si vous êtes un client de calibre d'entreprise (beaucoup de clients de VRgineers sont des constructeurs automobiles et des sociétés d'architecture), vous pouvez vous renseigner sur l'achat d'un XTAL ici.

 

La next Gen arrive ! Mais il semblerait qu'elle veuille absolument passer par une phase purement professionnelle...

A voir aussi

VRrOOm Wechat