VR : un "Timescope" bientôt à Neuville-Saint-Vaast

Category: 
VR : un "Timescope" bientôt à Neuville-Saint-Vaast
10 Octobre, 2017
Crédit photo du fil d'actualité : Le monument des fraternisations, Neuville-Saint-Vaast © Sensomoto

 

Avec « Timescope », l’office de tourisme proposera bientôt des visites en réalité augmentée

C’est en quelque sorte le descendant du périscope par lequel, depuis une digue, par exemple, on scrutait les bateaux à l’horizon. À ceci près qu’au réel, on a ajouté du virtuel. À découvrir en décembre à Neuville-Saint-Vaast…

« Timescope », c’est une borne de réalité virtuelle en libre-service, pour découvrir un lieu, tel qu’il était, ou tel qu’il sera. Le concept vient d’être expérimenté sur les quais de Seine, à Paris.

 

Via ce qui s’apparente à une véritable « machine à explorer le temps », qui peut se tourner à 360º, des images de synthèse apparaissent, montrant le paysage ou le monument que l’on observe tels qu’ils étaient des siècles auparavant, faisant défiler des événements dont ils ont été les témoins privilégiés, ou les projetant carrément dans le futur.

 

« On pourra voir des photos et des vidéos de la Grande Guerre »

«  C’est bluffant !  », assurent Christian Berger et Philippe Rapeneau qui l’ont testé. Tellement emballés qu’ils ont décidé de développer le concept dans l’Arrageois. 

Un premier « Timescope » sera ainsi installé au Monument des Fraternisations de Neuville-Saint-Vaast, d’ici le 10 décembre. Il est actuellement en cours de réalisation. «  On pourra voir des photos et des vidéos de la Grande Guerre dans ce même paysage, les trous d’obus, les soldats qui passent, les combats… Christian Carion devrait aussi nous confier des rushs du tournage de Joyeux Noël. »

 

Le Timescope à Paris - Crédit photo : Timescope

 

Vauban en scène

Le beffroi d’Arras bénéficiera d’un même outil dans les mois à venir. «  On pourra par exemple voir le beffroi détruit lors de la Grande Guerre, mais aussi la chapelle de la Sainte-Chandelle, qui n’existe plus, sur la place des Héros. »

En 2018 également, au moment de souffler les dix bougies de l’inscription de la citadelle au patrimoine mondial de l’Unesco, un « Timescope » devrait proposer une visite en compagnie de Vauban himself  ! « Il reviendrait sur les traces de cette citadelle dont il a imaginé les plans mais qu’il n’a pu achever, pour nous en expliquer le genèse, l’histoire, et donner son sentiment sur ce qu’elle est devenue !  »

 

L’ère est aussi à la « gamification »

Avec l’aide d’une start-up lilloise, l’office de tourisme va par ailleurs développer le concept Point in the city. Une web-appli (qu’il n’est donc pas nécessaire de télécharger) qui fonctionne un peu comme le jeu Pokemon Go.

«  Vous vous géolocalisez, et on vous propose non seulement de voir les sites touristiques, restos, hôtels, commerces (…) dans les parages, mais en plus de jouer avec des partenaires pour gagner des points et remporter des bons d’achats, des réductions…  »

La web-appli, probant exemple d’outil de « gamification » (ou gratification) sera disponible en janvier.

A voir aussi

VRrOOm Wechat