‘The Last Goodbye’, témoignage bouleversant en VR

Category: 
‘The Last Goodbye’, témoignage bouleversant en VR
12 Août, 2017

Après  le Tribeca Film Festival au mois d'Avril, The Last Goodbye a été sélectionné pour participer au prestigieux Festival du Film de Venise

C'est le premier témoignage immersif en réalité virtuelle qui permet aux spectateurs de marcher aux côtés d'un survivant de l'Holocauste, Pinchas Gutter, et de visiter le camp de concentration où ses parents et sa sœur ont été assassinés pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Ce documentaire de 16 minutes a été réalisé par Gabo Arora et Ari Palitz, produit par Arora et Stephen Smith, directeur exécutif de USC Shoah Foundation et co-produit par Here Be Dragons, MPC VR et Otoy, en partenariat avec LightShed et USC Shoah Foundation. 

 

 Stephen Smith, directeur exécutif de la Shoah Foundation a déclaré : "Chaque génération doit témoigner de ces atrocités, mais nos outils d'apprentissage et de préservation changent.

Nous avons estimé que faire le premier témoignage d'un survivant de l'Holocauste dans les salles VR, à des fins d'éducation et de préservation, permettrait à notre public de comprendre que le système de camps de concentration nazi était très développé où les autorités de la SS pouvaient tuer des groupes ciblés d'ennemis réels ou perçus de l'Allemagne nazie. 

Les conséquences d'un tel comportement humain continuent, et la meilleure façon de le comprendre et de l'empêcher de se répéter, c'est de le regarder en face ".

 

 

À la fin de 2016, l'équipe a voyagé avec Pinchas Gutter en Pologne pour capturer des heures de vidéo en 3D et des dizaines de milliers de photos sur place, afin de créer cette expérience qui nous permet de marcher avec lui au moment où il revisite la voiture de chemin de fer, la chambre à gaz, la salle de douche. Et les casernes de Majdanek. 

 

Tim Dillon, responsable de VR et Immersive Content chez MPC précise: "Notre ambition a été d'inventer une grammaire entièrement nouvelle pour cette forme de récit immersif .  

J'ai recréé fidèlement les salles du camp de Majdanek afin que vous puissiez les habiter avec Pinchas, et ressentir son histoire en étant là, avec lui. "

Et Patrick Milling Smith, président et cofondateur de Here Be Dragons ajoute :  " Il était important d'aller au-delà de la vidéo 360 sphérique. Cette liberté de mouvement contribue à un sentiment de présence encore plus puissant tout en augmentant l'impact émotionnel. " 

 

A voir aussi

VRrOOm Wechat