L’AR envahit les plateaux télé pour la rentrée

Category: 
L’AR envahit les plateaux télé pour la rentrée
10 Septembre, 2017

Coup de jeune pour les plateaux des journaux télévisés du soir! Six mois de travail à M 6, un peu moins d'un an à France 2, coup de pinceau à TF1 : les plateaux des journaux télévisés du soir prennent un coup de jeune. Derrière Gilles Bouleau pour TF1, Anne-Sophie Lapix pour France 2 ou Xavier de Moulins pour M 6, les artisans de ce renouvellement surveillent ce qui se fait de mieux dans le monde… et en France. " On va regarder ce soir France 2, je pense que ce sera spectaculaire ", disait le 4 septembre Michel Nougué, directeur de la marque M 6, à quelques heures du premier 20-Heures d'Anne-Sophie Lapix.

 

Le nouveau plateau du JT de France 2 s'étale en effet sur 300 mètres carrés, contre 200 mètres carrés auparavant. Cet espace aménagé à 360 degrés et ultra-modulable accueillera désormais, en plus des journaux, une petite dizaine d'émissions, dont Télématin. " Il autorise un grand nombre d'axes de prises de vues et une grande polyvalence du décor ", explique Arnaud Vincenti, le directeur artistique de l'information de France 2. Le plateau " moléculaire " de M 6, lui, s'étale sur 150 mètres carrés, intègre de nouveaux écrans plus performants, dont un de 55 mètres carrés.

 

Les investissements stratégiques consentis pour mettre au point ces bijoux de technologie sont jalousement tenus secrets. Tout l'été, M 6 a dû délocaliser le tournage de ses journaux pour pouvoir repenser cet espace, ses éléments de décoration et de graphisme, ses choix technologiques et pour… répéter. Déploiement plus impressionnant encore à France 2.

 

Car les présentateurs et les journalistes doivent s'accoutumer - gestes, placements… - aux dernières techniques, celles de la " réalité augmentée " notamment. TF1, France 2 ou M 6 font la course pour adopter ces technologies qui font plonger les téléspectateurs au fond des grottes de Lascaux ou dans un sous-marin nucléaire. Des outils précieux à condition de rester " au service du fond ", disent les chaînes. Objectif : " garder une longueur d'avance ", résume Michel Nougué. Car les journaux, réalisés sous pression, servent de champ d'expérience.

A voir aussi

VRrOOm Wechat