La vie en rose avec LE hot-dog en réalité augmentée

Category: 
La vie en rose avec LE hot-dog en réalité augmentée
13 Juillet, 2017

Face à la morosité du monde, nous avons besoin de ce hot-dog qui danse

Ce nouveau filtre Snapchat mériterait même de défiler sur les Champs-Elysées pour le 14-juillet

S'il fallait choisir une couleur pour décrire ce début d'été, le ciel proposerait un parfait nuancier allant du gris clair au gris sombre. Après les averses diluviennes du week-end, voici que la France doit accueillir Donald Trump, venu pour le défilé du 14-juillet, et que le monde doit accepter la chute de «Gangnam Style» de son trône de vidéo YouTube la plus vue de tous les temps.

Pourtant, au milieu de ce quotidien morose, je ne peux pas m'empêcher de garder la pêche. Et je le dois essentiellement à un hot-dog très particulier.

 

Face à la morosité, danser, encore et toujours

Sur Snapchat, vous pouvez depuis quelques mois juxtaposer dans vos photos et vidéos des éléments virtuels grâce à la technique de la réalité augmentée (c'est sur cette même technologie que repose en partie Pokémon Go). Jusque-là, nous avions eu droit à des éléments basiques, comme un nuage triste, des fleurs fantaisistes ou un arc-en-ciel enthousiaste. Puis, fin juin est arrivé un personnage différent, un hot-dog qui, en plus de danser sans s'arrêter sur une musique rythmée, respire clairement la joie de vivre. Que celui ou celle qui n'a jamais pleuré de joie devant ce regard bouleversant me jette le premier dislike.

 

En surveillant Snapchat ces dernières semaines, j'ai trouvé fascinante la façon dont ce hot-dog avait trouvé sa place dans le quotidien de mes contacts et comment un personnage virtuel pouvait susciter un tel enthousiasme. Les gens s'amusaient à l'inviter dans leur chambre, au bureau, au bar ou même dans leur casserole pour y apporter légèreté et optimisme.

 

Les designers de Snapchat ont parfaitement joué leur coup: ce hot-dog est le remède parfait contre la morosité car, à la différence de la plupart des êtres humains, il ne s'arrête jamais de danser et de sourire. Je l'ai moi-même emmené dans le train au bureau et dans la rue pour qu'il y distribue un peu de joie de vivre. J'en ai même fait un sticker pour le reproduire à l'infini. Ces derniers jours, il remplissait le rôle un peu honteux de cet ami rigolo et hyperactif, qu'on ne voudrait pas comme coloc mais qu'on appelle quand on a besoin de rire. Un clic suffit et voilà que tout ce qui est autour de moi s'illumine grâce à lui. 

A voir aussi

VRrOOm Wechat