La bibliothèque, la nuit , un voyage dans la réalité virtuelle

Category: 
La bibliothèque, la nuit , un voyage dans la réalité virtuelle
13 Octobre, 2016
EXPOSITION. Le Musée de la civilisation présente une exposition qui sort des sentiers battus: «La bibliothèque, la nuit», est un voyage fantastique dans la réalité virtuelle. Elle nous fait visiter dix des plus grandes bibliothèques du monde, et une 11e, celle-ci avec des livres bien réels, provenant du Séminaire de Québec.

Ce monde virtuel nous faisant voyager à travers de grandes bibliothèques a été conçu et pensé par Robert Lepage, Alberto Manguel et Ex Machina. À partir de demain et jusqu'au 2 avril, vous pouvez visiter cette exposition envoutante, réservée aux 14 ans et plus.

Cette exposition se veut un hommage à Alberto Manguel, et incarne l'idée du livre qui porte le même nom. Avant d'entrer dans le monde virtuel, on pénètre d'abord dans une reproduction de la bibliothèque personnelle de l'auteur, qui compte plus de 35 000 livres.

La visite se fait bien confortablement installés sur une chaise, avec un casque qui exploite la technologie d'immersion vidéo, 360 degrés. Les chaises et les tables sont installées dans un décor qui représente une apaisante forêt.

On y visite virtuellement la bibliothèque de l'abbaye d'Admont, en Autriche, la bibliotheca Alexandrina, la célèbre première bibliothèque disparue d'Alexandrie en Égypte, la bibliothèque du Congrès, à Washington, la Megabiblioteca José Vasconcelos, au Mexique, la bibliothèque nationale et universitaire de Sarajevo, la bibliothèque Nautilus, d'après Vingt milles lieues sous les mers de Jules Verne, la bibliothèque du Parlement, à Ottawa, la bibliothèque de Sainte-Geneviève, à Paris, la bibliothèque universitaire de Copenhague, et finalement, la bibliothèque du temple Hase-dera, située à Kamakura, au Japon.

Chaque expérience dure de quatre à cinq minutes, pour environ 50 minutes de présentation.

Le metteur en scène, scénographe, auteur dramatique, acteur et cinéaste québécois, Robert Lepage explique que les bibliothèques ont été sélectionnées dans le but de représenter les quatre coins du monde, mais également toutes les époques. D'autres belles bibliothèques auraient pu être tout aussi intéressantes; M. Lepage n'a pas écarté l'idée de présenter une suite à l'exposition présentée jusqu'au 2 avril.

Bibliothèque du Séminaire de Québec

Dans un espace attenant plongé dans l'obscurité et éclairé par des étoiles, on nous fait visiter une onzième bibliothèque, celle du Séminaire de Québec. L'exposition virtuelle est enrichie par ces livres rares et anciens de la précieuse bibliothèque du Séminaire.

La deuxième partie de l'exposition est complémentaire à la première: toutes les sections sont un écho de l'exposition virtuelle.

«Le Musée est un lieu de diffusion, bien sûr, mais également un lieu d'expérimentation et d'émerveillement. L'exposition s'éloigne manifestement des sentiers battus. Elle propose de nouvelles avenues quant au traitement du fond et de la forme», a résumé le directeur général des Musées de la civilisation, Stéphan La Roche.

A voir aussi

VRrOOm Wechat